Skip to content
Slider

« Les Nouveaux Locaux », un mythe palien qui se réalise ?

« Vous connaîtrez les nouveaux locaux à votre retour de 3A » – Pierre Mathiot, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014. La promesse est bien connue. Source de rêves délirants et de bien des plaisanteries moqueuses, elle a probablement été entendue par chaque étudiant en première année à l’IEP depuis près d’une décennie. On a tous eu envie d’y croire. Et puis le déménagement est devenu une légende, un mythe transmis de génération en génération, une spectaculaire manifestation de comique de répétition. Avec la cérémonie officielle qui s’est tenue lundi 15 décembre 2014, marquant le début des travaux de réhabilitation des futurs locaux de Sciences Po Lille, la blague semble avoir pris fin pour de bon. Retour sur ce premier « Coup de Pioche » donné par les représentants du projet.

Passer du 84 rue de Trévise au 9 rue Auguste Angellier est un changement à la fois important et symbolique pour l’établissement. Important, du fait du gain en superficie et le coût du projet (environ 16 millions d’euros + 3 millions pour la bibliothèque). Symbolique, car les nouveaux locaux de l’IEP, avec leur fronton, leurs colonnades de pierre et leur architecture imposante et classique, sont en complète opposition avec l’actuel bâtiment de Moulins. Présent lors de la cérémonie, l’architecte du projet de rénovation Hubert Jeanneau en a expliqué les intentions : il s’agissait pour lui de “respecter” le style du lieu, de le “réparer” tout en le mettant en valeur. Sans grande surprise, le cahier des charges impliquait de conserver une bonne partie de l’architecture initiale du bâtiment tout en la modernisant, ce qui a été fait en jouant sur la lumière et la transparence.

La vie étudiante sera apparemment placée au cœur de l’établissement, qui disposera de deux cafétérias (en plus d’un restaurant universitaire du CROUS assez proche). Celle du rez-de-chaussée, qui jouxte la cour et le patio, sera entourée des bureaux dédiés aux associations étudiantes. Le nouveau bâtiment sera également aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale). De l’aveu de ses promoteurs, la chose n’est pas surprenante mais réhabiliter une structure ancienne en tenant compte des critères écologiques actuels demande toujours de surmonter certains défis techniques.

Les quelques coups de pioche symboliques, donnés dans le hall des nouveaux locaux, ont vite été suivis par plusieurs discours protocolaires prononcés dans le bâtiment d’en face, future bibliothèque de l’IEP. Fini le CDI, les étudiants encore présents dans deux ans auront visiblement droit à une vraie Bibliothèque Universitaire, s’étendant sur un étage (“1000 mètres carrés”) de l’ancienne Maison de l’Education Permanente, avec une réserve d’ouvrages placée en sous-sol. A noter que la bibliothèque sera également ouverte aux étudiants de l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille, qui se trouve dans la même rue.

Les objectifs affichés à long terme par la direction, la mairie et le Conseil Régional sont de transformer la zone en un réel « quartier latin » à la lilloise (l’expression a été utilisée entre guillemets par Pierre Mathiot mais elle n’est pas du goût de la municipalité, qui lui préfère le concept de “pépinière du savoir”) tout en plaçant l’IEP au coeur de la dynamique étudiante de la ville. Pour Pierre Mathiot, le déménagement représente surtout une étape logique du développement de Sciences Po Lille, qu’il quitte sous peu mais promet à un grand avenir. En mentionnant évidemment ses concurrents éternels, les dirigeants de Sciences Po Paris, qu’il met en garde : selon lui, ils « commencent à sentir le souffle {de l’école} juste derrière eux ». On jugera sur pièces de la véracité de l’affirmation. Et en attendant, quelques photos pour vous donner un aperçu de ce que la moitié d’entre vous ne verra jamais…

ALBUM DE LA CEREMONIE DU “COUP DE PIOCHE”  

 

_DSC3964
Mosaïques au sol et peintures au plafond : on est loin de l’architecture “manufacture” de la rue de Trévise
_DSC3967
Le mur de briques en plâtre mis en place pour être détruit
_DSC3973
Sécurité oblige : casques bleus de rigueur !

 

_DSC3986
Pierre Mathiot : prêt à lancer un master “Sociologie de la pratique du Coup de Pioche”

 

_DSC3987
Le Directeur, fier de sa première position à l’épreuve  “Le Coup de Pioche” (épreuve à retrouver prochainement au Crit)
_DSC3991
Marine Lannoy et Pierre Bessat dévoilent le projet
_DSC3994
Projet prometteur, avec une architecture épurée et lumineuse, ajoutant de la modernité à ces locaux qui ont traversé l’histoire

 

 

LA NOUVELLE BIBLIOTHEQUE DE SCIENCES PO LILLE 

_DSC4001
Oui, ça change de notre CDI du 3ème étage
_DSC4003
Il y a un lustre, nous n’avons plus besoin de nous délocaliser pour le Gala
_DSC4008
Présentation de l’agencement de la future bibliothèque universitaire
_DSC4011
En présence notamment d’élus étudiants

 

_DSC4018
La future BU

 

 

_DSC4026
La future BU (2). PS : la vidéo de présentation contenait des iMac, il faudra vérifier consciencieusement la présence de ces outils essentiels à notre réussite palienne…

 

DISCOURS PROTOCOLAIRES 

_DSC4013
Pierre Mathiot
_DSC4027
L’adjoint au Préfet
_DSC4030
Bernard Charles, adjoint délégué de la mairie au développement durable… Et non pas de Martine Aubry !
_DSC4037
Sandrine Rousseau, Vice-Présidente du Conseil Régional et accessoirement chargée de conf à Sciences Po Lille
_DSC4029
Salle comble lors des discours

 

_DSC4010
Dévoués nous sommes ! Nous avons même pris le soin, pour vous bien entendu, de goûter au buffet.

 

_DSC4040
Alors, prêts à en franchir les portes ? (Avis à la promo 2025 !)

 

Maryam El Hamouchi et Charles Carrot 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *