Skip to content

Présidentielle 2017 : Il n'est pas trop tard

Philippine Malloggia • 3 Mai 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Charlistiquement vôtre

Lorsque Pandore, emportée par sa curiosité, désobéit à Zeus et ouvre sa boite mystérieuse, elle en laisse s’échapper tous les maux de l’humanité. Mais pas seulement. De cette boite surgit également l’espoir, l’espoir qui permet à chacun de supporter les difficultés de la vie. Nous sommes cet espoir. Quand l’art rend hommage à Charlie… notre sélection.


Cela fait 16 jours.

16 jours que Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski, Elsa Cayat, Bernard Marris, Frank Brinsolaro, Mustapha Ourad, Michel Renaud, Amhed Merabet et Frédéric Boisseau ont été assassinés au siège du journal satirique Charlie Hebdo ainsi que la policière Clarissa Jean-Philippe à Montrouge.

Cela fait 14 jours.

14 jours que Philippe Braham, François-Michel Saada, Yohan Cohen et Yoav Attab sont morts dans l’épicerie casher Porte de Vincennes.

Depuis, certains ont éprouvé le désir de se rassembler. Pour d’autres, participer aux marches et hommages n’a pas suffit. Ils ont voulu faire plus. Ils avaient besoin de faire plus. Ces personnes, ce sont des gens connus ou d’illustres anonymes. Mais face à ce drame, nous sommes tous égaux. Ils ont su mobiliser leurs passions, leurs talents, leur âme pour rendre hommage aux 16 victimes. L’art leur a permis de s’exprimer.

Ce sont des étudiants en art à Paris, qui décident de mettre leur créativité au service de Charlie.10915203_921870217837765_4416515501737580457_n

C’est Nicholai Khan, un street artiste New-Yorkais, qui a réalisé une fresque-hommage, armé de sa bombe de peinture et de son talent.Nicholai-Khan-Bronx-New-York-810x648

C’est un grand nom du slam. Des paroles pleines de vérité et une voix grave, vibrante d’émotion. Grand Corps Malade a su trouver les mots justes.

C’est un groupe d’étudiantes qui, à Prague au moment des événements, ont laissé leur marque sur le mur John Lennon, symbole de la jeunesse protestataire locale.

ffelrevljerl

Ce sont des youtubeurs qui ont pu, malgré l’horreur des événements, garder leur sens de l’humour pour dénoncer la barbarie des massacres.

C’est un collectif d’artistes lyonnais qui décide de créer une version pirate de Charlie Hebdo, « Charlie Héros ». Le journal est disponible sur Internet et a été distribué gratuitement dans les rues de Lyon.Charlie-Heros-Une_image-gauche

C’est Spirou, dans un numéro hors-série, qui apporte son soutien à l’hebdomadaire et réaffirme la liberté d’expression.spirou-hors-serie-charlie-hebdo-2

C’est Matt Groening, qui à la fin de son dernier épisode des Simpson, utilise Maggie pour mobiliser le public. Cette série est traduite en 26 langues.

C’est le festival de la BD d’Angoulême qui décide de créer le « Prix Charlie », pour récompenser la liberté d’expression. Cette année, il sera remis à Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, habitués du festival.582734AngouJSC

C’est Gaspard Proust, qui met de côté son humour décapant pour un hommage poignant : http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/c-salut-les-terriens/pid7531-gaspard-proust.html?vid=1195504

C’est aussi moi, avec mes quelques mots et mon désir d’écrire, qui vous livre mes émotions à travers cet article. Parce que oui, nous sommes Charlie, pour ce que Charlie était à la liberté d’expression. Et à travers la musique, le dessin, l’humour, et tout ce qui nous touche, nous l’honorons. Charlie Hebdo est peut-être, comme il se proclame lui-même, un « journal irresponsable ». Ce n’est pas notre cas. Nous prenons la responsabilité de faire vivre sa mémoire, de faire vivre la liberté d’expression.

Emma Soulier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *