Skip to content

Présidentielle 2017 : Il n'est pas trop tard

Philippine Malloggia • 3 Mai 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Les bons plans de la semaine #6

Lundi 16 mars

La Nuit du Court à l’Univers

Source
Source

Le Festival Européen du Film s’empare de la salle l’Univers pour la quatrième fois cette année afin d’y installer la Nuit du Court. Cette soirée dédiée aux court-métrages primés dans les plus grands festivals cinématographiques européens aura lundi un accent méditerranéen. Cap vers le sud puisque les pays sous les feux de la rampe sont l’Italie et l’Espagne. Adoptant des formats différents (documentaires, fictions, animations), les films sont tous une invitation au voyage. Les paysages de pins et l’odeur estivale embellissent les histoires que les cinéastes veulent raconter. De quoi commencer une semaine sous le signe du soleil.

Pour plus d’infos.

Mardi 17 mars  

« Chroniques géopolitiques » à Skema

Source
Source

L’association étudiante Pourparlers de SKEMA reçoit Pascal Boniface, géopolitologue, fondateur et directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques sur le campus de SKEMA Lille. Auteur d’une bonne cinquantaine d’ouvrages sur les questions internationales et géopolitiques, il partagera ses analyses sur des problèmes qui secouent le monde actuel. Cinq thématiques nourriront le débat entre le spécialiste et son auditoire. Parmi ces axes de discussion, il abordera le conflit opposant l’Ukraine à la Russie, le conflit israélo-palestinien, ainsi que les conséquences géopolitiques de l’apparition de Daech.

Pour plus d’infos.

Mercredi 18 mars

Ciné-débat sur la perte du temps

Source
Source

« Le temps court ». « Le temps, c’est de l’argent ». « J’ai pas le temps ». Le temps est une préoccupation presque mortifère de notre société. L’association lilloise Les objecteurs de croissance de Lille s’est donc penchée sur le problème en proposant un ciné-débat dans ce bon vieux cinéma l’Univers. Y est projeté le film Speed : à la recherche du temps perdu (2011) du réalisateur allemand Florian Opist. Il s’interroge sur l’impossible reconquête du temps perdu, en partant à la rencontre de spécialistes de la gestion du temps et de la dépendance numérique, de thérapeutes et de scientifiques. Sans oublier une interrogation, un peu bancale, sur le rôle des marchés économiques et financiers dans ce rapt temporel. Florian Opist n’est pas le Proust du siècle, mais son film a le mérite d’interroger le temps selon son regard contemporain.

Pour plus d’infos.

Vendredi 20 mars

Salut c’est le printemps à l’Aéronef

Source
Source

Salut c’est cool affichera son kitsch musical et vestimentaire assumé sur les planches de l’Aéronef pour inaugurer la saison printanière. Pour leur première venue à Lille, le groupe au son complètement décalé et en marge de la scène électro actuelle viendra bien accompagné. Entre autres Rich Aucoin, Encore et Vandal. On espère que les chorés seront aussi au rendez-vous. Salut, ça va être cool.

Pour plus d’infos.

Samedi 21 mars

Supertalk à la Maison Folies de Wazemmes

Source
Source

Qu’ont en commun Jean Renoir et 50 Cent ? Pas grand chose au premier abord. Emmanuel Parent, maître de conférences en musique à l’université de Rennes 2 et membre du comité de rédaction de Volume ! La revue des musiques populaires, apporte, quant à lui, une réponse assez singulière et inattendue : le hip-hop. Invité par la Maison Folies de Wazemmes, le conférencier explique les liens qui existent entre les cultures urbaines et les cultures plus classiques, illustrées par des artistes comme Toulouse-Lautrec. Cette plongée au cœur de l’histoire musicale et filmique est illustrée par des extraits sonores et visuels sélectionnés par Emmanuel Parent.

Pour plus d’infos.

« We love the 90’s » au Magazine

Source
Source

Patin à roulettes. Game boy color. La banane qui fait office de sac à main. K-Way. Walkman. Tamagochi. Les Pogs. Le collier ras de cou résille. Voilà quelques idées d’accessoires pour la soirée revival des années 90 du Magazine ce samedi. Remixant des sons de l’époque, Cimaï, Johan, Ykeepedia et Monsieur Toulouse pousseront peut-être le vice jusqu’à passer Eiffel 65.

Pour plus d’infos.

Dimanche 22 mars

Concert des Naive New Beaters et de Colours in the Street à République

Source
Source

Pour éviter le blues du dimanche soir, rien de mieux qu’aller voir le concert (gratuit) de Colours in the Street, originaire de Niort, place de la République. Les Naive New Beaters seront aussi de la partie. Joyeux mélange de rock et d’électro, le groupe parisien avait assuré la première partie du groupe anglais The Kills en 2007. Bien connu des scènes françaises et des festivals, le groupe offre un concert lillois qui nous ferait presque penser que l’été est proche.

Pour plus d’infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *