Skip to content

Présidentielle 2017 : Il n'est pas trop tard

Philippine Malloggia • 3 Mai 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Les bons plans de la semaine #7

Mardi 24 mars

Vernissage de l’expo Arrête ton cirque ! à L’Univers

Source
Source

Le cinéma L’Univers inaugure ce soir l’exposition Arrête ton cirque !, montée pour dénoncer les violences faites aux femmes. Y sont exposés les travaux de Julie Le Feunteun, auteur de livres pour enfants, et Meilo, illustratrice. Les deux ont collaboré dans l’écriture d’un conte sensé pousser la réflexion sur les violences faites aux femmes. Les témoignages d’enfants rythment le conte. Julie Le Feunteun et Meilo seront présentes à la soirée pour échanger et répondre aux questions que beaucoup de personnes se posent. S’ensuit la projection du film Arrêtez-moi ! de Jean- Paul Lilienfeld, inspiré du roman Les Lois de la gravité de Jean Teulé. Une femme se rend au commissariat pour avouer le meurtre de son mari. Pendant la déposition, un dialogue riche naît entre la femme et la policière : les deux partagent leurs blessures et leurs histoires.

Pour plus d’infos.

Mercredi 25 mars

Soirée spéciale Les Neveux de Thalie – Tchekhov et Ionesco

Source
Source

Pour passer une soirée un peu plus joyeuse, Les Neveux de Thalie nous invite à leur soirée. Ils joueront, en première partie de soirée, deux courtes pièces d’Anton Tchekhov : Une Demande en Mariage et L’Ours. La pièce d’Ionesco La Cantatrice Chauve envahira ensuite les planches de Sciences Po Lille. La Manufacture a discuté avec le metteur en scène, Cora Wielgus.

Parle-nous un peu de la Cantatrice Chauve.

Cora : la Cantatrice Chauve, c’est une pièce écrite en 1950 par Ionesco. Il a eu l’idée de la pièce en essayant d’apprendre l’anglais, il était frappé par l’absurdité des phrases à apprendre. C’est donc une pièce bien bien typique du théâtre de l’absurde, où il faut en fait toujours donner du sens soi-même pour pouvoir jouer de façon un tant soit peu cohérente, puisque le texte en lui même n’est pas cohérent.

Comment t’es-tu appropriée la pièce pour réfléchir à la mise en scène ?

Cora : Le plus dur pour la mise en scène, c’était de chercher des éléments nouveaux, puisque c’est une pièce qui est très connue, donc on voulait quand même créer de la surprise. Au départ, j’ai cherché des adaptations déjà existantes pour m’en inspirer et puis très vite il m’a semblé qu’on voulait en faire quelque chose d’autre, peut-être plus « moderne », plus dynamique. Par exemple dans l’originale, on a des scènes entières jouées sur le même ton monocorde, nous on n’ a pas fait ça, clairement.

Pourrais-tu me dire comment vous avez travaillé ?

Cora : Traditionnellement, la mise en scène aux Neveux c’est un travail assez collégial, mon rôle est surtout de cadrer un peu tout ça, de donner des lignes directrices et de proposer de nouvelles choses pour relancer un peu la machine quand on cale. C’est assez stressant de pas jouer du tout dans la pièce puisque une fois sur scène, j’aurai plus aucun impact sur le déroulement. Mais c’est super gratifiant de porter un projet de A à Z, et j’ai assez confiance en mes acteurs, donc ça devrait le faire !

Les Neveux de Thalie nous donnent donc rendez-vous mercredi soir à Sciences Po.

Pour plus d’infos.

Jeudi 26 mars

Conférence d’Eric Fottorino pour discuter des médias qui innovent

Source
Source

Longtemps pilier du journal Le Monde, écrivain français de renom, Eric Fottorino est invité à venir parler à Sciences Po de l’hebdo qu’il a lancé en mars 2014. Un an déjà que l’hebdo Le 1 s’est frayé une place dans les kiosques. Il a même reçu le trophée de la meilleure innovation éditoriale de l’année 2014. Il faut dire que sa ligne éditoriale est pour le moins originale. Le 1 ne traite qu’un seul grand thème d’actualité à travers les regards de chercheurs, artistes et écrivains. Eric Fottorino propose donc un débat autour de l’innovation dans les médias et le journalisme.

Pour plus d’infos.

Vendredi 27 mars

Mapping à l’Opéra

Source
Source

A l’occasion de la 11eme édition de la Fête de l’Anim’, l’Opéra de Lille prête sa façade le temps d’une soirée pour un mapping, projection de lumières et de vidéos sur les murs, réalisé par des étudiants issus des plus grandes écoles d’animation européennes. Annonçant le début du weekend consacré aux films d’animation et aux arts numériques, le mapping promet une performance numérique spectaculaire. Pas moins de 150 courts seront projetés du 27 au 29 mars entre Tourcoing, Lille et Roubaix. Des masterclasses, des performances numériques et des soirées sont aussi au programme.

Pour plus d’infos.

Soirée Visualmix à l’Hybride

Source
Source

La soirée digitale se prolonge à L’Hybride, chef-lieu de la vie culturelle lilloise. Participant également au weekend, la salle a troqué ses canapés contre des platines accueillant le DJ japonais Momomitsu et le DJ lillois You Man. Mais la fête se fait dans le silence le plus complet et un casque audio sur la tête. Les arts numériques sont toujours à l’honneur, puisqu’un mapping (encore !) changera les décors de la salle. Plusieurs DJs, plusieurs sons, plusieurs ambiances. Le tout en une soirée.

Pour plus d’infos.

Samedi 28 mars

 6e Salon régional Emmaüs à Saint-So

Source
Source

Après le voyage futuriste du vendredi, retour en arrière avec le salon régional Emmaüs. Pour le grand ménage de printemps, les groupes Emmaüs Nord-Pas de Calais, mais aussi d’Angleterre, d’Allemagne et de Roumanie donnent rendez-vous à tous les chineurs à la Gare Saint-Sauveur. Meubles, objets décos, mode, informatique, la liste est longue pour les amateurs de vintage et d’économies. En plus l’intégralité des bénéfices sera reversée à des associations de la région. De quoi bien finir sa semaine.

Pour plus d’infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *