Skip to content

Stranger Things saison 2 : la magie opère-t-elle toujours ?

Joséphine Coadou • 16 novembre 2017

Anne-Lyvia Tollinchi • 15 novembre 2017

Trump, un an plus tard

Gwendoline Morel • 9 novembre 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Les bons plans de la semaine #9

Mardi 21 avril 

Rencontre avec l’Ambassadeur de Palestine en France

Source
Source

L’adhésion de la Palestine à la CPI en ce début de mois replace la Palestine au cœur des enjeux internationaux. Alors que la Suède a officiellement reconnu l’Etat Palestinien le 30 octobre, de nombreux débats animent l’hémicycle français depuis le vote en décembre dernier d’un texte incitant le gouvernement à reconnaître l’Etat Palestinien. Pour comprendre les enjeux d’une reconnaissance officielle de l’Etat Palestinien par la France et l’Europe, l’association Rendez-Vous Ailleurs invite pour sa dernière conférence Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de Palestine en France, aux côtés de Pierre Mathiot.

Pour plus d’infos.

Vendredi 24 avril

Soirée 100% belge : Lille made in Mons à Saint-Sauveur

Source
Source

Lille, c’est tout proche de la Belgique. Pour éviter les raccourcis un peu trop rapides sur nos voisins belges – « Oui, je connais bien la Belgique, j’ai regardé Dikkenek deux fois et demi » – Saint-So devient belge et nous fait découvrir le visage monsois pour un soir. Car Mons est capitale européenne de la culture cette année, pas besoin d’être en MIC pour le savoir. Blind-tests, performances musicales et visuelles, concert, Mons est mis à l’honneur à Saint-So. Une belle occasion d’y retourner après la réouverture du lieu la semaine dernière.

Pour plus d’infos.

« Des jeunes gens mödernes » à Lille : étape 1 au Peek A Boo

Source
Source

Lille adopte des tons eighties pendant deux jours et troque ses briques rouges pour du fluo. A l’occasion d’une expo sur le mouvement punk/cold wave à la Crash Gallery (mais oui, c’est tout près de Sciences Po), le Peek A Boo, café-bar-resto ultrarétro et as du vintage, renoue avec les sons növo, new wave, cold wave, military pop le temps d’un before. Mais before quoi ? Before samedi, journée consacrée entièrement aux eighties.

Pour plus d’infos.

Samedi 25 avril

« Des jeunes gens mödernes » : étape 2 à l’Univers

Source
Source

Après le before, l’after. Mais un after tout doux, du moins en apparence. Le cinéma indépendant l’Univers nous donne rendez-vous à 16h pour visionner le documentaire Les jeunes gens mödernes, écrit et réalisé par Jean-François Sanz. On pourrait résumer en expliquant qu’il s’agit d’un après-midi ciné-thé, sauf que le doc a de quoi faire valser le thé. Jean-François Sanz plonge, caméra et archives au poing, dans le milieu punk et underground français du début des 80s. Images trash et entretiens irrévérencieux construisent le travail de Jean-François Sanz, qui sera dans la salle pour en parler.

Pour plus d’infos.

« Des jeunes gens mödernes » : étape 3 à la Crash Gallery

Source
Source

Après la diffusion du film, les intéressés sont invités à découvrir l’exposition subversive sur le même thème à la Crash Gallery. « Les jeunes gens mödernes » est avant tout une expo imaginée et montée en 2008, notamment par la créatrice Agnès b., passionnée par ce mouvement musical, social et stylistique. L’exposition pose ses valises à Lille du 25 avril au 23 mai, et dévoile les pièces musicales inédites, les objets, les documents, les œuvres, témoins de cette époque artistique fertile, qui continue d’inspirer certains, comme le groupe La Femme.

Pour plus d’infos.

« Des jeunes gens mödernes » : étape 4 au club El Diablo

Source
Source

La journée se termine au bar El Diablo, rue de Wazemmes. Le groupe de punk français Guerre Froide, fondé dans le bouillonement new wave des années 80, occupe la première partie de soirée. Les paroles politiques et critiques sociales rythment les refrains énervés. Puis, les guitares se changent en platines pour la deuxième partie de soirée, toujours aux accents « Post Punk / Cold Wave / Növo / New wave / Batcave », avant de clore ces deux jours bowiesques.

Pour plus d’infos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *