Skip to content

Stranger Things saison 2 : la magie opère-t-elle toujours ?

Joséphine Coadou • 16 novembre 2017

Anne-Lyvia Tollinchi • 15 novembre 2017

Trump, un an plus tard

Gwendoline Morel • 9 novembre 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

« Notre force ? On fonctionne en équipe ». Interview CA #1 : liste Paliens engagés

Les élections pour le Conseil d’administration ont lieu cette semaine. À cette occasion, la Manufacture a interrogé les trois listes sur leur bilan, mais surtout sur leur nouveau programme. Cette année, c’est la liste Paliens Engagés qui ouvre la marche.

Votre liste, c’est qui, c’est quoi ? Quelle est votre philosophie ?

Aubin : Notre liste c’est avant tout neuf étudiantes et étudiants, qui souhaitent s’engager pour leur école. Nous voulons représenter le plus fidèlement possible les intérêts des étudiants, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous les avons consultés pour constituer notre programme. Nous souhaitons avant tout impliquer les étudiants dans les décisions du CA. On veut leur montrer qu’en tant qu’élus étudiants on peut changer la donne, et créer un rapport de force.

Avant de parler des futures élections, parlez-nous de votre bilan.

Camille : Il est toujours difficile de présenter un bilan qui soit le fait de l’action d’une liste et d’elle seule. Je pense qu’Aubin peut en témoigner : les 3 listes travaillent ensemble, et essaient de s’entendre sur la plupart des dossiers. Je pense que l’on peut souligner l’activisme de notre liste sur la question du libre affichage à l’IEP, il a été étendu à l’intégralité de la cafétéria le mois dernier. Sur la réforme du premier cycle, nous avons organisé une grande consultation sur les langues dont nous avons soumis les conclusions à la direction des études. Dans notre programme de l’an passé, nous proposions des mesures très concrètes concernant la vie associative, celles-ci ont été actées : formation pour les associations et plateforme collaborative entre assos. Nous avons également participé à l’élaboration d’une nouvelle charte de la commission de la vie associative. Enfin, nous vous promettions plus d’informations sur le déménagement : nous avons, dès que nous nous en avons eu l’occasion, publié des photos et vidéos des nouveaux locaux (consultables sur notre page Facebook).

Quelle est la priorité de votre liste pour le mandat à venir ? Si vous aviez deux idées ou propositions phares à proposer, quelles seraient-elles ?

Thys : Continuer de rester proches des étudiants et de leurs revendications. Nous voulons maintenir un lien entre eux et nous. Une de nos idées principales est de mieux valoriser l’engagement associatif à Sciences Po. Nous avons initié cette idée, celle de le récompenser par des crédits ECTS. Cette valorisation se fait dans de nombreuses écoles et universités, et ne serait que valorisante pour les étudiants et pour l’école. Nous pensons que cela passerait dans un premier temps par la création d’une certification “Sciences Po Lille”.

Nous faisons aussi des propositions sur la mobilité et l’accueil des étudiants internationaux. Trop souvent, des étudiants sont dissuadés de faire un stage lors de leur 3A. Nous souhaitons que les étudiants n’en soient pas découragés. Nous pensons également que les étudiants doivent avoir la possibilité de choisir le semestre durant lequel ils vont faire leur stage. Sujet de crispation également : les bourses de mobilité avec notamment la nouvelle bourse Mermoz. Nous continuerons d’ailleurs de faire pression sur le Conseil régional afin que les bourses arrivent au plus vite. Enfin dernière idée, nous souhaitons que l’IEP s’implique davantage dans l’accueil des étudiants internationaux, en les incluant plus au sein des conférences de méthode. Au final, nous pensons que cela aura un impact positif, que cela soit sur la qualité des conférences, mais aussi des séminaires en langue étrangère dont nous encourageons le développement, ainsi que sur la réputation de notre école.

Qu’est-ce qui distingue votre liste des autres ? Qu’est-ce qui fait la force de votre liste ?

Aubin : Nous participons tous d’une manière ou d’une autre à la vie de notre école. C’est une étape supplémentaire, une manière d’être directement au contact de la décision. Cela permet aussi de mieux la comprendre. Notre force ? On fonctionne en équipe – une équipe dont une majeure partie suit les dossiers depuis la création de la liste il y a un an -, on n’arrête pas une décision sans avoir consulté tout le monde. Une rigueur qui nous est bénéfique.

Une large partie de votre programme vise à valoriser l’engagement associatif, quelles sont vos propositions à ce sujet ?

Thys : C’est un sujet qui nous tient particulièrement à coeur. Nous avons justement essayé de travailler avec de nombreux interlocuteurs sur ce sujet précis, que cela soit avec le responsable de la vie associative ou avec les associations. Nous l’avons déjà mentionné mais nous avons pour objectif de valoriser l’engagement associatif à travers l’octroi de crédits ECTS. Nous pensons que les étudiants développent de réelles compétences au sein des assos, celles-ci doivent être mises en avant dans le diplôme. Revaloriser l’engagement associatif va de pair avec l’idée de faciliter l’engagement. C’est la raison pour laquelle nous proposons la création d’un “livret de la vie associative”, une sorte de mode emploi pour aider les étudiants lors des créations et des passations d’associations.

Vous parlez beaucoup d’un besoin de transparence dans votre programme, cela signifie donc qu’à vos yeux les étudiants ne sont pas assez informés. Comment résoudre ce problème ?

Alice : 66,7% des étudiants réclament plus de transparence sur la question du relogement. Ce n’est évidemment pas volontaire de la part de l’administration, les informations sont disponibles. C’est simplement que celles-ci ne descendent pas assez vers les étudiants. Nous aimerions par exemple que les étudiants reçoivent les comptes-rendus de Conseil d’administration, ou bien un résumé des décisions. En améliorant cette communication, on fait aussi progresser l’implication des étudiants dans la vie de leur école.

Vous mettez également en avant une volonté de réorganiser le cursus de Sciences Po Lille : cours de langues, séminaires d’ouverture, cycle master. L’idée est donc de l’améliorer. Quelles sont vos propositions à ce sujet ?

Emanuel : Nous avons consulté les étudiants sur les langues. Notre idée de réorganiser le cursus part surtout de remarques d’étudiants. Nous souhaitons créer des groupes de niveaux afin que chaque étudiant puisse assister à un cours qui correspond à son niveau de langue ; nous avons été la première liste à défendre cette position, et nous sommes ravis que les autres commencent à soutenir cette idée. On a aussi évoqué les LV3, que les étudiants ne peuvent pas toutes suivre. La raison ? Les étudiants les choisissent bien après les inscriptions.

Aubin : Tu as évoqué les séminaires d’ouverture. L’administration a créé une situation ridicule : les 2A ont l’obligation de choisir un séminaire en langue étrangère sur l’un des semestres. De peur de choisir un séminaire ne les intéressant pas au deuxième semestre, les étudiants ne choisissent pas réellement en fonction de leur préférence. Il faut donner aux étudiants de la visibilité sur les deux semestres !

Enfin sur le cycle master, nous souhaitons clarifier les critères de sélection. Je crois que toutes les listes seront d’accord sur ce sujet. Les étudiants doivent avoir toutes les clefs en main pour préparer leur dossier. Cela passe également par une meilleure présentation des masters mais aussi par une explication des différentes opportunités qui s’offrent aux étudiants par la suite. Je pense notamment aux partenariats avec Dauphine et les autres universités de Lille.

Un dernier mot pour convaincre les étudiants de voter pour vous ?

Camille : Je ne pense pas que l’on veuille se faire élire sur des promesses, mais plutôt sur une vision. On essaie d’être cohérent, sans être trop ambitieux. Le tout, sans mettre un sujet de côté. Votez Paliens Engagés, c’est voter pour une liste qui défendra vos intérêts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *