Skip to content

Emma Israelsson, Maria Fernanda Flores, Annika Liebert • 18 octobre 2018

Matthieu Slisse • 15 octobre 2018

Iloé Fétré • 13 octobre 2018

Alexandre Mondragon • 10 octobre 2018

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Catégorie : Éditos

ÉDITO – Le Mélenchonisme politique est-il voué à l’échec ?

En dépit d’un score plus serré que prévu, les militants du Parti Communiste Français (PCF) parisien ont validé la stratégie d’alliance de la direction du Parti avec le Parti Socialiste plutôt qu’avec l’autre principale composante du Front de Gauche, le Parti de Gauche, co-dirigé par Martine Billard et Jean-Luc Mélenchon. Cet échec manifeste à maintenir la cohésion du Front dans la capitale (pourtant l’un des terreaux les plus favorables à la progression de la gauche républicaine) signe-t-il, comme le pense notamment le Monde, la fin de l’aventure du Front de Gauche, déchiré entre les intérêts électoraux PCF et la pureté militante idéaliste du PG ? En somme l’échec du Mélenchonisme en politique ?

Lire la suite ÉDITO – Le Mélenchonisme politique est-il voué à l’échec ?

Laisser un commentaire

ÉDITO – L’Apostrophe, le retour!

Hallo! (Comme il est d’usage de le dire chez nos voisins d’outre-Rhin, qui votaient aujourd’hui pour reconduire Angie au pouvoir : un article dans l’Apo bientôt? On compte sur TOI!). L’Apostrophe, version 2013-2014, fait sa rentrée avec une équipe surmotivée aux commandes! La nouvelle directrice de publication tient d’abord à remercier Axel Devaux, son prédécesseur, pour le travail formidable qu’il a accompli l’année dernière.

Lire la suite ÉDITO – L’Apostrophe, le retour!

Laisser un commentaire

ÉDITO – La chasse au Cahu est ouverte.

Quand la peur règne sur la Démocratie, que tout espoir semble avoir fui la République, que les rédactions sont plongées dans les ténèbres, quand la terreur du licenciement guette chaque journaliste qui aurait le malheur de faire son métier d’informer, il est là, la lumière dans les ténèbres, le sauveur moustachu, sans peur ni reproche, the Dark Columnist, Edwy Plenel, rises. 

Lire la suite ÉDITO – La chasse au Cahu est ouverte.

Laisser un commentaire

ÉDITO – Le Populiste voilà l’ennemi !

Il existe en politique une sorte de créature particulièrement redoutable, crainte et détestée par tous : c’est « le populiste » (syn. « cancrelat« , « charognard« , « heures les plus sombres etc. », « danger pour la démocratie« ). Charitablement, les médias défenseurs des citoyens et de la démocratie ne cessent de le dénoncer avec raison : oui, mes braves gens, le populisme rampe, le couteau entre les dents et la démagogogie comme étendard, ouhla kilélaid, le populisme, voilà l’ennemi !

Lire la suite ÉDITO – Le Populiste voilà l’ennemi !

Laisser un commentaire

ÉDITO – Le parlement des fous.

Ils sont les représentants élus du peuple, ils sont donc, en partie, mes représentants, les tiens, et les dignes défenseurs de la Nation. Ils sont l’élite de cette Nation, chargés de débattre de la Loi, au nom du Peuple Souverain, sous l’égide de la Raison, des Droits de l’Homme, et des Lumières en général, pour assurer l’Intérêt Général, avec la dignité qui sied aux représentants du Peuple. Oui, dans une Démocratie avec une majuscule, telle est la mission des députés de la Nation.

Sauf si vous avez le malheur de regarder les débats de l’Assemblée Nationale. Parce qu’en France, c’est le règne du ridicule, de l’insulte, du combat de coqs et des couilles qu’on pose sur la table, des 657 rappels au règlement en une séance, de l’obstruction systématique, des 5000 amendements tous similaires. Dans quelle comédie, dans quelle folie avons-nous tous collectivement sombré du jour où l’UMP s’est lancée dans la « bataille contre le mariage pour tous » ?

Lire la suite ÉDITO – Le parlement des fous.

Laisser un commentaire

ÉDITO – Good Bye, England.

Avis de tempête sur l’Europe. Il nous avait prévenus, il l’a fait : sous la pression des conservateurs les plus eurosceptiques du parti tory, ainsi qu’un mouvement interlope connu sous le nom d’Independant Party of United Kingdom (UKIP), David Cameron, actuel locataire du 10 Downing Street, s’est formellement engagé, mais oui ma bonne dame, à se livrer à un référendum sur le rattachement du Royaume-Uni à l’Union Européenne, et ce, dès 2015, juste après sa réélection. Oh non. Perdre Catherine Asthon ?? ! Mon dieu ! Comment l’Union va-t-elle s’en remettre ?!

Good Heaven, c’est presque trop beau pour être vrai. 

N’oubliez jamais Azincourt !

Lire la suite ÉDITO – Good Bye, England.

Laisser un commentaire

ÉDITO – Mais qui a peur du grand méchant catho ?

En 2013, la France a peur.

Chaque jour, chaque heure, dans tout l’Hexagone, d’honnêtes citoyens français sont traînés dans la boue, insultés, chassés de chez eux, voire même victimes « de véritable pogroms » (sic) en raison de leur conviction religieuse. Oui, alors même que nous nous complaisons dans la flemme et les révisions de partiels, tout autour de nous, nous ne le savions pas, mais des centaines, que dis-je ! des milliers ! de nos concitoyens vivent la peur au ventre, honnis de tous, pointés du doigt.

Lire la suite ÉDITO – Mais qui a peur du grand méchant catho ?

3 Comments

ÉDITO – Merci Gégé !

Ah, ça, François Hollande peut bien le remercier, le Gégé, et surtout ses nombreux soutiens : grâce à l’éléphantesque farce de la fuite en Russie que nos médias se font un point d’honneur de récapituler à longueur de temps – citations « politiques » de Depardieu à l’appui, quand bien même l’homme est plus confit dans l’alcool qu’une poire dans un flacon d’eau-de-vie -, le président obtient à peu de frais un certificat de bouffeur de bourgeois, de sans-culotte, bref de héros populaire face aux accapareurs qui volent le pain du bon peuple.

Lire la suite ÉDITO – Merci Gégé !

Laisser un commentaire

ÉDITO – L’insoutenable légèreté d’une balle calibre 12.

La tristement fameuse tuerie du Connecticut, ce 14 décembre, a coûté la vie à 27 personnes, dont 20 enfants, la mère du tueur, et le tueur lui-même. C’est la sixième « tuerie de masse » (vo : « Mass Shooting », à différencier du « Single Murder » et du « Spree Shooting », selon le FBI) cette année sur le territoire américain : le 27 septembre, un ingénieur de 36 ans, licencié, a tué son ex-patron et six autres employés. Le 5 août, un néo-nazi solitaire a ouvert le feu dans un temple sikh du Wisconsin ; dix morts. Moins d’un mois plus tôt, le 20 juillet, à Aurora, Colorado, James Holmes ouvre le feu à l’arme de guerre lors d’une projection de Batman : 12 morts, 58 blessés. Le 2 avril, un étudiant abat dix de ses anciens camarades dans une classe à l’Université Oikos, en Californie. Et le 22 février, un homme ouvrait le bal en tuant quatre personnes puis en se suicidant dans un restaurant coréen de la côte Est. En tout, 71 victimes. Soit une part infinitésimale des 9 636 citoyens américains tués par arme à feu sur le sol US cette année – d’après le FBI.

Lire la suite ÉDITO – L’insoutenable légèreté d’une balle calibre 12.

Laisser un commentaire