Passer au contenu

Étiquette : élections

Manucipales (1/5) : A Lille, “un besoin de changement et de nouveau souffle”

J-7 avant le premier tour des municipales dans Lille et sa région. Alors, quel maire idéal pour la ville de Lille ? La voilà, LA grande question que l’on peut se poser à quelques semaines des municipales dans la capital des Flandres. Et pour avoir la réponse à cette fameuse question, pourquoi ne pas allez directement la poser aux lillois ? La Manufacture est donc allée sur le terrain pour tenter de cerner les espoirs des citoyens de Lille concernant leur prochain∙e maire, ainsi que les sujets sur lesquels ils l’attendent au tournant.

Commentaires désactivés

Un trio à droite pour redonner “Lille aux Lillois”

Le 25 février avait lieu le débat des municipales à Sciences Po Lille entre 5 candidats à la mairie de Lille : Martine Aubry (PS), Stéphane Baly (EELV), Marc-Philippe Daubresse (LR), Julien Poix (France Insoumise) et Violette Spillebout (LReM). C’est l’occasion pour nous de revenir sur la campagne du candidat investi par Les Républicains : Marc-Philippe Daubresse. Néanmoins, précisons que le candidat souhaite rassembler au-delà du périmètre de son parti puisqu’il a été rejoint par Valérie Petit (députée LReM) et Thierry Pauchet (Divers droite). D’ailleurs, le logo des Républicains n’apparaît pas sur ses affiches de campagnes.

Commentaires désactivés

Élections en Russie : le vote utile, ou pourquoi Poutine n’a même pas besoin d’éliminer ses opposants politiques pour gagner

À quelques jours du premier tour des élections présidentielles en Russie, l’issue du vote semble déjà être certaine : la victoire assurée de Vladimir Poutine, pour qui le 18 mars 2018, jour des scrutins, va marquer le début de son quatrième mandat présidentiel.

Commentaires désactivés

Présidentielle 2017 : Il n’est pas trop tard

En cette journée mondiale de la liberté de la presse, il me semble de bon ton de rafraichir les esprits sur ce qui est en train de se passer aujourd’hui en France. Plus personne ne semble horrifié de voir le Front National accéder au second tour de l’élection présidentielle, et pour un peu il y aurait même de quoi se réjouir, il n’a obtenu « que » la seconde position ! Pis encore, les plus féroces adversaires du FN (soi-disant), sont en train de baliser le terrain pour permettre à Mme Le Pen d’accéder à l’Elysée, tout en douceur, sans accroc, en refusant à gauche comme à droite d’appeler clairement à voter pour Emmanuel Macron. Nous sommes tombés sur la tête. Que les plus protestataires en soient fiers : à jouer avec le feu, vouloir lutter contre le système et faire table rase, ils risquent de réussir à tout embraser. Et les libertés de la presse avec.

Commentaires désactivés