Passer au contenu

Étiquette : Tribune

TRIBUNE – Non, Koko le gorille n’est pas une singerie

Koko est une femelle gorille décédée à l’âge de 46 ans en 2018. Elle était connue pour être capable de communiquer en langue des signes américaine. Grâce à l’aide de Francine Patterson, une éthologue américaine, Koko est parvenue à maîtriser plus de 1000 signes et à en comprendre le double. Son acculturation semble lui avoir conféré des comportements inconnus chez les gorilles, atténuant ainsi la frontière qui nous séparent de notre cousin.

Commentaires désactivés

Revendications des étudiant·e·s pour l’écologie à Sciences Po Lille

Lors de la grève pour le climat du 15 mars, les étudiants ont pu exprimer leurs demandes, revendications et projets afin de rendre l’IEP plus écologique. Voici les demandes qui ont été identifiées. Proposées à la signature des élèves ont pour objectif de faire changer la politique de l’école en matière d’écologie.

1 Commentaire

TRIBUNE – Place Publique : un renouveau de la gauche à Sciences Po Lille

Un mouvement de gauche, citoyen, pour une Europe sociale, écologique et démocratique. Derrière ces grands principes se trouve une organisation politique composée de nombreux comités locaux, au moins un par département. Notre ambition à travers cette tribune est de fonder le comité Place Publique des étudiants de Lille. Notre voix doit être entendue et ce mouvement est le plus à même de répondre à cette exigence grâce à son organisation résolument démocratique.

Commentaires désactivés

TRIBUNE – Pourquoi moi ? Pourquoi nous ?

J’ai 19 ans. Depuis quelques mois je m’intéresse énormément à la question écologique. Après avoir lu des dizaines d’articles, écouté de nombreuses interviews d’éminents scientifiques, dévoré des ouvrages, m’être engagé concrètement, ma vision actuelle du monde est… confuse.

Commentaires désactivés

Tribune – La force et la démesure

«Non ? Alors on va utiliser la manière forte ». Mercredi 13 février 2019, sciences po Lille, aux alentours de 10 heures, ce gendarme repart vers les deux camions de CRS garés à quelques mètres de l’entrée principale. Derrière lui, un blocus qui, légitime ou non, se veut l’expression forte mais joyeuse et inclusive de l’opinion des étudiant.e.s qui l’ont organisé.

Commentaires désactivés

Lettre ou-verte

Le blanc, le noir. Le Yin, le Yang. Le Bien, le Mal. Tout n’est qu’opposition binaire. Un choix entre deux solutions. Déterminé à l’avance, le jeu est biaisé. Sac blanc, sac noir. Deux poubelles. Un choix cornélien. Un dilemme. Et chaque jour, il se répète. Plusieurs fois par jour même. Impossible alors de se tromper. Impossible de recommencer, heure après heure, jour après jour, semaine après semaine, la même erreur. L’erreur est humaine me direz-vous. Certes. Mais la répétition est mécanique. Robotique. Recommencer la même erreur, toujours et encore, ne serait que pure folie.

Commentaires désactivés

Enough.

Le 24 mars dernier, 500 000 personnes défilaient dans les rues de Washington pour manifester en faveur du durcissement de la loi autorisant le port d’armes aux Etats Unis. Après la fusillade de Parkland en Floride qui a laissé 17 adolescents à terre, plus d’un million d’Américains – encouragés par le mouvement March for our lives – ont décidé de descendre dans la rue pour crier leur besoin d’en finir avec la violence armée. A la fois fléau américain et droit constitutionnel, le port d’armes a engendré 61 000 victimes en 2017 dont 16 000 morts (selon le site Gun Violence Archive). 2018 ne commence pas mieux : en trois mois, le site compte déjà 12 896 incidents impliquants des armes, 3 307 morts et 5 776 blessés.

Commentaires désactivés