Passer au contenu

LA MANUFACTURE. Articles

Projet d’EPE : Ensemble Sciences Po Lille regrette “la tournure d’un projet qui aurait pu apporter énormément à l’enseignement supérieur lillois

Dans l’optique du vote de projet d’EPE qui se tient aujourd’hui, jeudi 22 avril, la Manufacture donne la parole aux listes d’élu.e.s étudiant.e.s pour qu’elles puissent mettre en avant leur vision du projet.

Laisser un Commentaire

Projet d’EPE : Solidaires étudiant.e.s dénonce “une fusion inutile, bâclée et motivée par la mise en compétition des universités internationales.”

Dans l’optique du vote de projet d’EPE qui se tient aujourd’hui, jeudi 22 avril, la Manufacture donne la parole aux listes d’élu.e.s étudiant.e.s pour qu’elles puissent mettre en avant leur vision du projet.

Laisser un Commentaire

Alter’Eco vote NON au projet d’EPE : “Il n’y a jamais eu la volonté d’intégrer les étudiant.e.s”

Dans moins d’un mois, le Conseil d’Administration de Sciences Po Lille sera amené à se prononcer pour ou contre le projet d’Etablissement Public Expérimental (EPE) visant à regrouper certains services majeurs entre l’Université de Lille et quatre autres écoles lilloises, dont Sciences Po. Les élu.e.s étudiant.e.s de la liste Alter’Eco voteront contre celui-ci, considérant qu’il ne garantie pas à terme l’autonomie de l’IEP et n’inclut pas les étudiant.e.s. Un “NON” qui est l’aboutissement d’un travail d’abord plutôt en faveur du projet mais qui s’est heurté aux lignes rouges de la liste ; un “NON” qui se veut donc différent, selon eux, de celui apporté par les autres listes étudiantes.

Laisser un Commentaire

Un distributeur de protections périodiques gratuites à Sciences Po Lille

La semaine dernière, un distributeur de protections périodiques a été installé dans l’école, une initiative rendue possible grâce à l’association Bon Chic Bon Genre, et à la mobilisation de ses représentants. La Manufacture revient aujourd’hui sur le projet en s’entretenant avec Manon Réveillé, présidente de BCBG, et Alexandre Ledoyen, trésorier de l’association.

Laisser un Commentaire

Droit de réponse de Téa Ziadé sur l’article de Beyrouth

Suite à la tribune publiée le vendredi 13 mars 2021 concernant son article sur Beyrouth, rédigé début septembre 2020, Téa Ziadé a tenu à réagir au contenu de celle-ci ainsi qu’à éclaircir la forme de ses propos pour clarifier certains points.

Laisser un Commentaire

Le théâtre « non essentiel », Brecht qu’en dis-tu ?

« Ça suffit ! » hurle le public en chœur en suivant le mouvement lancé par les acteurs. Les voix trahissent la joie de répondre présents à cet événement exceptionnel. Nous sommes le mardi 16 février, tous les théâtres de France sont fermés. Pourtant le public est bien là, à celui de la Verrière à Lille. Une audience restreinte aux professionnels du spectacle a pu assister à «Têtes Rondes et Têtes pointues » de Bertolt Brecht, interprété par une troupe qui dans le contexte particulier, ne porte que trop bien son nom : la Compagnie de l’Aventure…

Laisser un Commentaire

Étudiante et bénévole en ONG, Léa raconte sa “plus belle expérience”

Léa Fayret est étudiante en troisième année à Sciences Po Toulouse. Arrivée au Sénégal en septembre dernier, elle est actuellement en stage dans l’ONG Vivre Ensemble – La Pouponnière de N’bour. En contactant la Manufacture, elle a souhaité se confier sur son expérience et espère convaincre d’autres étudiants de rejoindre l’aventure. En direct du Sénégal, Léa nous a raconté son projet pas comme les autres.

Laisser un Commentaire

La revolución marseillaise

Il est un monde utopique où l’Olympique de Marseille truste la pole position. Où la Bonne Mère veille sur une nouvelle Ligue des Champions. Et où les frappes en dehors de la surface comptent double. Mais la fantaisie n’a que faire du football. A moins que Thomas More s’incarne dans un nouveau couple révolutionnaire ? Pablo Longoria et Jorge Sampaoli débarquent au Vélodrome…

Laisser un Commentaire

Côté Ciné #14 : Douze hommes en colère

Sélectionné pour préservation par le National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès en raison de son intérêt « culturel, historique ou esthétique » et considéré par l’American Film Institute comme le deuxième meilleur film de procès, Douze Hommes en colère est un huis-clos brillant dans lequel douze jurés doivent délibérer sur le sort d’un jeune homme accusé de parricide, qui risque la chaise électrique, alors que tout les oppose. Ce film à la mise en scène théâtrale et claustrophobe a été réalisé par Sidney Lumet en 1957, et aujourd’hui encore, il reste un chef-d’œuvre brillant indémodable.

Laisser un Commentaire