Passer au contenu

Catégorie : Tribune

Le poste de M. Giuliana non renouvelé : l’incompréhension des associations de l’IEP

Alors que la vie associative de l’IEP s’émancipe difficilement d’une année amputée par la crise sanitaire, la direction de Sciences Po Lille annonce ne pas renouveler l’an prochain le poste dédié à celle-ci, occupé par Monsieur Jean-Baptiste Giuliana. Une décision prise sans communication officielle ni concertation avec les responsables d’associations, accueillie avec incompréhension tant le rôle de M. Giuliana est primordial. La restructuration du service de scolarité ne peut se faire unilatéralement, tant l’enjeu de la santé des associations en dépend. 
A l’initiative du collectif Alter’Eco, les associations de Sciences Po Lille ont travaillé à l’écriture d’une lettre ouverte à M. Mathiot que La Manufacture, signataire, relaie ici. D’autres associations peuvent encore y apporter leur signature.

Laisser un Commentaire

Droit de réponse de Téa Ziadé sur l’article de Beyrouth

Suite à la tribune publiée le vendredi 13 mars 2021 concernant son article sur Beyrouth, rédigé début septembre 2020, Téa Ziadé a tenu à réagir au contenu de celle-ci ainsi qu’à éclaircir la forme de ses propos pour clarifier certains points.

Laisser un Commentaire

Tribune : Téa Ziadé, comme un lancinant fantasme orientaliste… Pour une déconstruction des représentations occidentales sur l’Orient

À l’heure où s’accroit la prise de conscience de la nécessité de reconsidérer certaines constructions sociales nuisibles induisant des rapports de domination, il me semble urgent de revoir notre rapport à l’altérité, et plus particulièrement aux sociétés dites étrangères. Cet article a donc pour but d’apporter une vision critique au discours exprimé par Téa Ziadé sur le Liban, lequel est à replacer dans un contexte plus large de constructions orientalistes problématiques à bien des égards.

Laisser un Commentaire

Lettre ouverte des associations de Sciences Po Lille à propos de #SciencesPorcs

La multiplication des témoignages de victimes de violences sexistes et sexuelles au sein des Instituts d’Etudes Politiques, dont Sciences Po Lille, doit impérativement faire réagir les associations qui les composent. Par cette lettre, nous, membres et responsables d’associations, adressons aux étudiant.e.s, à l’administration, aux professeur.e.s, notre engagement formel mais surtout concret contre les violences sexistes et sexuelles. Nous sommes prêt.e.s à engager des actions profondes et ambitieuses dans nos fonctionnements, à travailler avec une administration impliquée et courageuse, à reconnaître notre responsabilité centrale dans l’éradication de toutes ces formes de violence au sein de notre établissement.

1 Commentaire

TRIBUNE. Pour des Sciences Po à la hauteur des enjeux écologiques

À l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, les associations écologistes des Instituts d’études politiques co-signent une tribune appelant les étudiant.e.s et les administrations des IEP à s’engager collectivement dans le défi de la transition écologique et présentent une liste de dix propositions à appliquer en urgence au sein de ces écoles. Cet appel fait suite à la rédaction du rapport “Un IEP dirigé vers l’avenir” par des étudiant.e.s de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye composé de propositions concrètes afin de faire de l’écologie une priorité dans leur établissement. La démarche est désormais collective et soutenue par des personnalités publiques à l’instar de Jean Jouzel ou Dominique Bourg. L’implication de Sciences Po Lille est très attendue.

Commentaires désactivés

Coup de gueule constitutionnel

Jeudi 26 mars 2020, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur la conformité à la Constitution de la loi organique d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, l’un des trois textes votés en urgence par le Parlement en fin de semaine du 16 mars. Le Conseil le déclare conforme à la Constitution par un trait de l’esprit (ou un excès de zèle) qui nuit gravement à la santé et à la pérennité démocratiques.

Commentaires désactivés

LETTRE OUVERTE – L’avenir c’est la médiocratie

            En ce 25 mars les étudiants de Sciences Po Lille ont appris avec joie l’annulation du concours commun. Depuis le temps, nous franchissons le pas, nous suivons le modèle parisien ! Nul besoin de s’acharner pendant de longues soirées à connaître l’histoire de l’après-guerre, de préparer des dissertations sur l’école et la démocratie à la bougie ou d’apprendre des listes de vocabulaire. Un bon lycée, un bac avec mention et les portes s’ouvriront. Nous y rajouterons peut-être quelques quotas pour l’illusion…

Commentaires désactivés