Skip to content

Stranger Things saison 2 : la magie opère-t-elle toujours ?

Joséphine Coadou • 16 novembre 2017

Anne-Lyvia Tollinchi • 15 novembre 2017

Trump, un an plus tard

Gwendoline Morel • 9 novembre 2017

Arrow
Arrow
PlayPause
Slider

Le pôle bien-être: pour un environnement plus sain et serein

Qui dit rentrée scolaire dit également nouveaux projets et nouvelles résolutions. C’est un peu comme une nouvelle année qui redémarre, et qui plus est dans ces nouveaux locaux de la rue Auguste Angelier. Mais après un an passé à l’étranger (ou deux mois d’été), revenir sur les bancs de l’IEP n’est pas chose aisée. Les premières gelées matinales arrivent à grand pas, les jours raccourcissent et notre charge de travail s’alourdit. Dur de suivre la cadence et de se réadapter. Le stress et la fatigue nos ennemis numéro un refont surface et menacent notre équilibre et notre capital santé.

Vous vous sentez déprimé(e)s, à plat et anxieux/ses ?

Pas de panique le Pôle Bien-Être de Sciences Po Lille est là pour vous aider à prendre soin de vous et à R-E-S-P-I-R-E-R. Rattaché à la Ruche (l’association écologique de l’IEP), ce nouveau pôle est une bouffée d’air frais au sein du paysage associatif palien. Les pays scandinaves bien qu’avant-gardistes ne sont pas les seuls à s’être penchés sur l’importance de la qualité de notre mode de vie.
Des étudiants de l’IEP ont décidé, eux aussi, de mettre notre bien être à l’honneur. Alors que ce dernier est nécessaire à l’épanouissement et à la réussite de chacun, on peut s’étonner de sa naissance si tardive au sein de l’institution. Elle fait écho à un appel de Jean Baptiste Giuliana (responsable de la vie étudiante et associative de l’école) dû aux succès des cours de méditation dispensés l’an dernier. Cet appel a été entendu par un petit comité d’étudiants dont Joan fraîchement revenue d’une année en Inde, terre d’origine du Yoga.

Un vent de fraîcheur souffle sur l’IEP

Afin de mieux comprendre les motivations et ambitions de ce pôle j’ai rencontré Joan la présidente actuelle et étudiante en master 1 majeure développement soutenable. Présidente certes mais sur un pied d’égalité avec les autres membres (Nais, Alexandre, Juliette, Nicolas et Quitterie): « tout se fait horizontalement, sans hiérarchie » s’empresse de spécifier Joan. La complémentarité des membres du pôle bien-être fait sa singularité. Chacun trouve sa place et apporte sa pierre à l’édifice sans que les rôles ne soient clairement attribués.
C’est sans prétention et avec passion que Joan s’est livrée sur les projets du pôle. Un pôle qui fait ses débuts certes mais qui voit grand et ambitionne de prendre de l’importance au sein de l’école. Sa philosophie ? Permettre aux étudiants de l’IEP de prendre plus soin de leur corps et de leur esprit dans un environnement plus sain et serein. Ce pôle n’a pas prétention à guérir tous les maux mais propose une réflexion et des actions concrètes afin d’améliorer notre bien-être. Un bien être que Joan définit comme « un état dynamique durable d’équilibre mental et corporel ». En résumé: ce qui fait du bien à notre corps et à notre esprit. Dessiné au feutre noir sur un bloc note, Joan m’a présenté un croquis représentatif de ce qu’est et sera le pôle bien être. Il repose sur trois piliers : Le corps et l’esprit, l’environnement et le lien social. Sur la base de ces trois piliers seront organisées des activités.

Deux projets majeurs, deux défis

Pour l’heure, le pôle a deux grands projets. Le premier est la mise en place de cours de Yoga hebdomadaires et ouverts à tous après les vacances de la Toussaint. Le Yoga participe activement au bien être de chacun en développant harmonieusement son corps, il permet d’être plus serein et d’alléger son esprit. Le second grand projet en cours est le développement d’un partenariat avec Robin des bio, une épicerie bio associative à deux pas de l’IEP. L’idée est de proposer aux étudiants des snackings sains, respectueux de notre santé et de notre environnement. Sensibiliser les étudiants à une alimentation équilibrée est un des objectifs du pôle, car oui le bien être passe également par notre assiette. Nul n’ignore les vertus du « bien manger » sur notre santé. Ce pourquoi, le pôle s’engage à apporter aux étudiants des informations nutritionnelles utiles au cours de leurs événements. Tel fût le cas lors du premier déjeuner organisé avec à la carte la découverte du dahl (spécialité indienne). Si vous sentez le stress et la fatigue vous gagner ou si la question du bien-être vous intéresse vous savez désormais vers qui vous tourner. Le pôle bien être n’en est qu’à ses débuts mais on peut d’ores et déjà saluer leur initiative de vouloir améliorer la qualité de vie des étudiants.

Sara Riet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *