Passer au contenu

Catégorie : Politique

Alter’Eco vote NON au projet d’EPE : “Il n’y a jamais eu la volonté d’intégrer les étudiant.e.s”

Dans moins d’un mois, le Conseil d’Administration de Sciences Po Lille sera amené à se prononcer pour ou contre le projet d’Etablissement Public Expérimental (EPE) visant à regrouper certains services majeurs entre l’Université de Lille et quatre autres écoles lilloises, dont Sciences Po. Les élu.e.s étudiant.e.s de la liste Alter’Eco voteront contre celui-ci, considérant qu’il ne garantie pas à terme l’autonomie de l’IEP et n’inclut pas les étudiant.e.s. Un “NON” qui est l’aboutissement d’un travail d’abord plutôt en faveur du projet mais qui s’est heurté aux lignes rouges de la liste ; un “NON” qui se veut donc différent, selon eux, de celui apporté par les autres listes étudiantes.

Laisser un Commentaire

Tribune : Téa Ziadé, comme un lancinant fantasme orientaliste… Pour une déconstruction des représentations occidentales sur l’Orient

À l’heure où s’accroit la prise de conscience de la nécessité de reconsidérer certaines constructions sociales nuisibles induisant des rapports de domination, il me semble urgent de revoir notre rapport à l’altérité, et plus particulièrement aux sociétés dites étrangères. Cet article a donc pour but d’apporter une vision critique au discours exprimé par Téa Ziadé sur le Liban, lequel est à replacer dans un contexte plus large de constructions orientalistes problématiques à bien des égards.

Laisser un Commentaire

Coalition inédite en Italie : Mario Draghi sur une corde bien sensible

Gouverner dans des coalitions, contrairement à la France, est coutume en Italie. Cependant, une telle ampleur de gouvernement semble inédite, même pour les Italiens. Rassemblant de l’extrême-droite à la gauche, en passant par le parti antisystème, la prouesse du nouveau gouvernement de Mario Draghi d’englober tout le spectre politique est un pari risqué. Il est intéressant d’observer que des dynamiques distinctes peuvent légitimer la possibilité d’une réussite, avec néanmoins l’ombre d’un possible échec, en pleine crise sanitaire et économique, qui mettrait le pays encore un peu plus en difficulté. 

Laisser un Commentaire

Enseignement en langue régionale : Blanquer met de nouveau le breton en danger

N’ayant jamais caché ses réserves concernant l’enseignement en langue régionale, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, vient de prendre une nouvelle décision mettant à mal l’enseignement immersif en breton. En effet, dès la rentrée 2021, l’Éducation nationale prévoit de réduire drastiquement les heures de cours de breton dans les établissements bilingues.

1 Commentaire

En Syrie, destruction et mépris continus envers la société civile

Triste anniversaire. En novembre dernier, la Syrie célèbrait les cinquante ans de l’ère Assad. Le 13 novembre 1970, Hafez el-Assad, membre du Parti Baas, jeune officier de l’armée de l’air, s’empare du pouvoir syrien suite à un coup d’Etat et règne jusqu’à sa mort. Cinquante ans plus tard, la famille Assad dirige toujours le pays. Un pays en ruines, morcelé, ravagé et qui a remplacé de force la Syrie éternelle. La Syrie de 2011 et des années qui suivent est rythmée par la guerre et le fracas quasi incessant des bombes. Les civils sont les premières victimes de plus de neuf années de guerre civile qui se poursuit en sourdine et dans l’indifférence générale.

Laisser un Commentaire

Alexeï Navalny : celui qui fait trembler le Kremlin.

Il y a un peu moins d’un mois, le 17 janvier dernier, Alexeï Navalny se faisait arrêter à la sortie de l’aéroport alors qu’il revenait sur le territoire russe pour la première fois depuis son empoisonnement au Novitchok par le FSB, le service fédéral de sécurité de la fédération russe, le 20 aout 2020. Son arrestation avait pour motif le non respect des règles de détention (pour sa peine avec sursis en 2014) alors qu’il était en convalescence à Berlin. Suite à son arrestation, des manifestants ont protesté dans toute la Russie à l’appel de Navalny pour s’élever contre le pouvoir russe.

Laisser un Commentaire

Lettre ouverte des associations de Sciences Po Lille à propos de #SciencesPorcs

La multiplication des témoignages de victimes de violences sexistes et sexuelles au sein des Instituts d’Etudes Politiques, dont Sciences Po Lille, doit impérativement faire réagir les associations qui les composent. Par cette lettre, nous, membres et responsables d’associations, adressons aux étudiant.e.s, à l’administration, aux professeur.e.s, notre engagement formel mais surtout concret contre les violences sexistes et sexuelles. Nous sommes prêt.e.s à engager des actions profondes et ambitieuses dans nos fonctionnements, à travailler avec une administration impliquée et courageuse, à reconnaître notre responsabilité centrale dans l’éradication de toutes ces formes de violence au sein de notre établissement.

1 Commentaire

Stéphane Beaud : “On ne peut pas en permanence dire que tout est racialisé”

Ce vendredi, Stéphane Beaud et Gérard Noiriel publient Race et sciences sociales : Essai sur les usages publics d’une catégorie” (Ed. Agone). Le premier, nouveau professeur titulaire à Sciences Po Lille depuis la rentrée, revient pour La Manufacture, sur son parcours qui l’a amené à devenir enseignant-chercheur en sociologie puis aborde ensuite les enjeux de ce nouvel ouvrage qui n’a pas manqué de faire réagir. Un livre qui soutient que la question de la race, portée par un militantisme politique, est devenue trop envahissante y compris dans les sciences sociales, au point de négliger la complexité sociologique.

Laisser un Commentaire

Le Jeu de l’Oie : La dépossession des terres amérindiennes aux États-Unis ou l’asphyxie d’une population

Jusqu’au vendredi 12 janvier, le nouveau numéro (ainsi que ceux déjà parus) du Jeu de l’Oie, revue étudiante semestrielle qui traite des enjeux internationaux, est en vente dans les locaux de Sciences Po Lille (salle 0.03, rez-de-chaussée). Retrouvez les autres points de vente et toute autre information sur www.lejeu2loie.fr . La Manufacture vous propose un extrait de ce nouveau numéro.

Laisser un Commentaire