Skip to content
Slider

L’élection étudiante palienne : dans les coulisses du conseil d’administration

Appelés aux urnes le jeudi 21 novembre, les étudiantes et étudiants seront invités à exercer leur pouvoir démocratique en choisissant leurs représentantes et représentants au conseil d’administration. Retour sur les modalités et les enjeux de ce scrutin qui promet de rythmer la vie palienne dès la rentrée de Toussaint. 

Les enjeux généraux du conseil d’administration

Le conseil d’administration est crucial au sein de l’école car il est compétent dans plusieurs domaines concernant directement les étudiants. Il est d’abord chargé d’adopter le règlement intérieur et de l’approuver. Il s’agit aussi bien de règles de sécurité, de modalités des examens, que de règles énonçant les libertés d’expression et d’association. Des sujets qui touchent donc les étudiants tout au long de leur scolarité à l’IEP.

Le CA s’occupe également de gérer le budget de l’école, d’approuver les comptes. C’est donc là où est décidé le montant des subventions décerné aux différentes associations. Qui dit budget, dit aussi frais de scolarité, le CA pouvant voter l’évolution des frais à la hausse ou à la baisse, ou bien encore la création d’une tranche supplémentaire comme il l’a voté l’année dernière.

En résumé, le CA s’avère compétent de traiter de « tout aspect de la vie étudiante ». Formule un peu floue qui laisse penser que le CA a un pouvoir sur tout ce qui touche à la vie étudiante, que ce soit au niveau réglementaire ou économique. 

La composition du conseil d’administration

Le CA est composé de plusieurs membres aux statuts bien différents.

Il s’agit de quatre membres de droit, qui sont, par définition, membres au CA sans l’avoir demandé. Il y a également six personnalités extérieures (dont la Présidente ou le Président).

Le corps professoral est représenté par cinq représentantes et représentants des professeures et professeurs des universités, puis cinq représentantes et représentants des autres personnels d’enseignement et de recherche. De plus, est présent un représentant ou une représentante des personnels de bibliothèque, ingénieurs, administratifs, techniques, sociaux et de santé (BIATSS).

Le conseil d’administration palien : en vert les représentant.es des professeur.es des universités, en jaune les représentant.es des personnels enseignants et de la recherche, en orange le représentant BIATSS, en rouge les représentant.es étudiant.es, en violet les membres de droit et en bleu les personnalités extérieures.

Les listes candidates pour l’élection étudiante

Concernant les étudiants et les étudiantes, neuf représentantes et représentants des étudiantes et étudiants assistent au CA. Ces représentants.es sont choisis.es par les étudiants.es eux-mêmes lors des prochaines élections et se rassemblent généralement en formant des listes différentes. Les élections se font à la majorité proportionnelle : chaque liste obtient un nombre de représentants qui siégeront au CA en fonction du nombre de votes qu’elle a obtenu. Pour l’instant, trois listes ont fait savoir qu’elles se présenteraient : Avenir SPL, Alter’Eco, et SUD – Solidaires Etudiant.e.s. Des interviews de chaque liste seront à venir sur le site de La Manufacture.

Le directeur de l’école, l’agent comptable et la directrice générale des services assistent aux séances du Conseil d’administration avec voix consultative.

Tous les autres membres, eux, peuvent voter des mesures prises (ou non) au CA.

Les représentants et représentantes des étudiants et étudiantes ont donc un rôle décisif au sein de la commission. Reste désormais à savoir quels seront les élus : réponse le 21 novembre 2019

Le bilan du conseil d’administration 2018-2019

Durant l’année universitaire passée, le CA s’est réuni à cinq reprises pour prendre les décisions sur le fonctionnement et l’avenir de notre cher institut. Parmi les mesures principales, il est possible de noter l’élection de Pierre Mathiot au poste de directeur de l’IEP en janvier, face à quatre autres candidat·es. Concernant les admissions et les contenus des enseignements, il est important de souligner que le CA a décidé la mise en place du DE Moyen Orient Monde Arabe, a modifié les modalités d’admission aux filières binationales (FIFA notamment) ou encore à sa Prep’ÉNA, aux différents cycles Master, etc. Le conseil a également suivi l’intégration du concours d’admission en 1A au sein de ParcourSup dès la rentrée 2020. 

Les membres extérieurs du CA sont eux-mêmes élus par le CA. Il est important de noter le cas de la réélection de Gérald Darmanin à son siège, qui s’est jouée à deux voix près (13 en faveur, 11 en défaveur de son maintien), lors du CA du 20 mars 2019, élection qui a suscité de nombreux remous. 

Le CA a également été questionné sur l’agrandissement de la bibliothèque de l’IEP, dont les travaux devraient débuter en début d’année civile prochaine.

Les caractéristiques de la représentation des étudiants internationaux

L’élection au CA ne concerne pas uniquement les élèves de Sciences Po Lille présents. En effet, les palien·nes expatrié·es dans le cadre de leur mobilité sont aussi appelé·es à voter pour leurs représentant·es. C’est aussi le cas des élèves internationaux que notre cher IEP accueille chaleureusement: depuis 1999, un siège est attribué à un étudiant international, dont le rôle est cependant purement consultatif [et non décisionnel comme nous l’écrivions plus tôt ndlr].

En bref. Les enjeux de l’élection étudiante 2019-2020

L’année qui arrive promet d’amorcer des sujets d’importance, dont les décisions prochainement prises par le CA risquent d’impacter notre scolarité.

La réforme du cycle Master, pour la rentrée 2021, sera à l’ordre du jour d’un prochain conseil d’administration. Cette réforme concerne directement les 1A et 2A de l’année universitaire 2019-2020. 

Autre point dont les contours restent encore flous : l’attribution des places au sein des universités partenaires lors de la 3A des filières générales. En effet, la modification de la notation pour les étudiant·es conduira nécessairement à un changement dans l’attribution des places en 3A pour les actuels 1A. 

Alors que les contours de ces deux principales réformes de l’IEP restent encore très floues, il sera intéressant de suivre la campagne ainsi que les propositions des forces en présence afin d’orienter votre choix parmi les listes en présence. Alors, cher palien·ne, suis bien cette campagne, car l’avenir de ton parcours universitaire dépend grandement des prochaines mesures prises par ton conseil d’administration.

 Audrey CANET et Julien QUINTIN,
Infographie de Stanislas CORVISIER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *