Passer au contenu
Slider

Koğuştaki Mucize : succès international pour le film turc

Depuis quelques semaines on n’entend plus parler que de lui : Koğuştaki Mucize, le film turc au nom difficilement prononçable, fait un carton sur Netflix depuis sa sortie mi-mars, se plaçant au top 1 des films les plus regardés en France de la plateforme de streaming.

Un drame sorti de Turquie

Sortie en octobre 2019 en Turquie, le film de Mehmet Ada Öztekin, qui avait déjà connu un grand succès dans son pays d’origine, devient désormais un phénomène international depuis sa publication sur Netflix le 13 mars.

Remake du film sud coréen « Miracle in Cell No. 7 », ce film raconte l’histoire de Memo, père veuf souffrant d’un handicap mental qui vit avec sa grand mère et sa fille, Ova. Un jour , suite à un accident il est accusé à tort d’avoir noyé une fillette, qui n’est d’autre que la fille d’un important commandant.

Il est dès lors amené en prison, où il se fait maltraiter par ses camarades et finalement condamné à la pendaison. Dès lors, le spectateur va suivre tout du long de ces deux heures passant si vite l’évolution des relations entre Memo et les autres prisonniers, et notamment la relation fusionnelle qu’il entretient avec sa fille.

Cependant, la singularité du film réside dans le fait d’avoir mis en avant un personnage à handicap mental, il y a une véritable profondeur et tendresse dans l’étude du personnage principal qui bouleverse à coup sur le spectateur, sur fond de rebondissements et d’un jeu d’acteur parfaitement maîtrisé.

Le jeu des acteurs plébiscité

Outre la réussite du scénario ou encore la beauté des images proposées , c’est le jeu des acteurs qui été particulièrement salué par le public et plus précisément celui de l’acteur principal, Aras Bulut Iynemli, déjà bien connu dans son pays ayant été érigé comme homme de l’année 2018 par GQ Turquie , il s’illustre ici dans une interprétation poignante du personnage de Memo auquel il donne toute son authenticité et son émotion.

En effet , tout le film tourne autour de ce personnage et de la relation qu’il entretient avec sa fille Ova , interprété par la jeune et prometteuse actrice de 8 ans , Nisa Sofiya Aksongur. Le valeurs défendus par le film sont celles de la solidarité , la tolérance face à l’abus de pouvoir , de quoi en saisir plus d’un et donner une belle leçon d’humanité.

Un film bouleversant en cette période de confinement

Le film connaît un succès fulgurant auprès des internautes qualifiait de « chef d’œuvre » ou « méritant un Oscar » : il a su émouvoir le grand public en cette période difficile que le monde traverse.

Néanmoins, quelques critiques se font entendre de la part de certains, considérant le film comme ennuyant, banal mélodrame d’une interminable longueur. Malgré tout, cette sortie reste un franc succès pour le cinéma turc qui fait son apparition sur la plateforme de streaming et qui salue le talent de son réalisateur Mehmet Ada Öztekin.

On vous laisse désormais vous faire votre propre avis sur ce film qui fait tant parlé et occupera deux heures de votre temps de confinement !

Samantha Haddad

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils