Passer au contenu
Slider

EN IMAGES. Premier étage de la bibliothèque de Sciences Po Lille : ouverture prévue à l’automne 2020

Cela n’a échappé à personne, la bibliothèque universitaire de Sciences Po Lille est très souvent pleine. Des travaux d’agrandissement étaient annoncés depuis plusieurs mois, il devraient commencer au printemps. L’occasion d’évoquer le chantier et les aménagements prévus. Rencontre avec Coline Blanpain, directrice de la BU.

Photo de Jules Leroy

8 h 30, un dimanche matin, place George Lyon. La bibliothèque n’est pas encore ouverte mais plus de 300 personnes font déjà la queue devant la porte. Sur les marches, sur le trottoir, dans le square et même sur la route, plus loin, rue Jean Bart. Une situation devenue habituelle à ce moment de la semaine. Les relevés du personnel sont significatifs : « Le dimanche matin, je suis amenée à refuser entre 80 et 120 personnes, et quand il y a beaucoup de monde, notamment en période de partiels, parfois bien plus » déclare Coline Blanpain, directrice de la bibliothèque universitaire depuis le début de l’année 2019, que nous sommes allés interroger.

La bibliothèque actuellement

La BU actuelle a ouvert en 2017, après plusieurs mois de travaux pour réhabiliter le sous-sol et le rez-de-chaussée de l’Institut Lillois d’éducation Permanente (ILEP).

Ces travaux ont coûté environ  3 millions d’euros et ont été cofinancés par la région, Sciences Po Lille et l’État. La BU actuelle s’étend sur deux niveaux (sous-sol comprenant les magasins, sur environ 1000 m², et rez-de-chaussée d’environ 1000 m², accessible au public). Y travaillent 13 étudiants à temps partiel et 7 bibliothécaires à temps complet. Depuis son ouverture en 2017, le succès de la BU ne s’est jamais démenti. En semaine après 15 heures et le week-end, trouver une place relève de la mission impossible. Ainsi, des travaux d’agrandissements ont très vite été évoqués pour pallier au manque de place.

Une vaste enquête au printemps

En fin d’année dernière, au mois d’avril, une enquête a été réalisée pour connaître les habitudes de travail et de fréquentation de la bibliothèque par les étudiants, qui ont également été questionnés quant aux nouveaux espaces à aménager. Deux profils se sont dessinés. Celui des étudiants de Sciences Po, qui demandent des places supplémentaires, des salles de réunion, d’exposition pour les associations, de la verdure. Le profil des étudiants en médecine peut, quant à lui, se résumer en un mot : de la place. Coline Blanpain souligne à ce titre que les étudiants en médecine constituent une part non négligeable, et même majoritaire le week-end, du public de la bibliothèque : « L’enjeu est de voir comment leurs concours vont évoluer, pour savoir si leur rythme de travail sera toujours aussi intense ».

Photo de Jules Leroy

Sur les travaux

« 675 m² de surface vont être gagnés. Le but est de mettre en place le plus d’espaces utiles possibles, il y aura environ 600 à 650 mètres carrés pour les espaces de travail, et le reste sera occupé par des espaces techniques que l’on a essayé de réduire au maximum » déclare Coline Blanpain.

Le budget des travaux sera délibéré et voté au CA du mois de décembre. Le prix total des travaux est estimé à environ à 1,2 million d’euros, mobilier et équipements compris. Les travaux seront largement financés par Sciences Po Lille, avec une petite subvention de la région. Ils devraient commencer vers le mois d’avril. Les démarches préliminaires ont presque toutes été faites, l’architecte a été recruté, l’avant-projet est fait. Le dépôt du permis de construire devrait être fait très prochainement. L’ouverture est prévue à l’automne 2020.

Il est à noter que les aménagements seront seulement intérieurs puisque la façade ne peut faire l’objet de travaux. Contrairement au rez-de-chaussée, qui est occupé gratuitement (prêt des locaux par la ville, comme pour Sciences Po), ce premier étage sera soumis à un loyer déterminé par le conseil municipal de la ville de Lille et accepté par le CA de Sciences Po, de 92 euros le mètre carré par an, soit 75 000 euros annuels pour les 700 m² de surface totale. Les espaces supplémentaires seront aménagés au premier étage du bâtiment.

Le deuxième des trois étages existants avait également été demandé à la mairie de la ville de Lille pour aménagement, mais n’a pas été octroyé. Les deux autre étages sont actuellement en travaux. Ils n’accueilleront pas la bibliothèque, mais la maison des associations.

Le premier étage accueillait jusqu’il y a quelques années L’ILEP. Le découpage actuel de l’espace ne laisse pas entrer assez de lumière.
Le premier étage accueillait jusqu’à il y a quelques années L’ILEP. Le découpage actuel de l’espace ne laisse pas entrer assez de lumière. Photo : bibliothèque de Sciences Po Lille

Comment l’espace sera-t-il agencé ?

Le projet d’aménagement s’articule ainsi autour de l’augmentation du nombre de places. Le confort lumineux et acoustique va être pris en compte. Le plafond étant très bas et les fenêtres, peu nombreuses, ne pouvant pas être agrandies, l’enjeu est de construire le moins de cloisons possible pour laisser la lumière entrer dans le bâtiment. La moquette et les cloisons seront également pensées pour faire le moins de bruit possible. Des box de travail et des places de travail individuelles sont prévues. Des espaces de formation, pour les professeurs ou les associations, ainsi que des espaces de détente, vont être inclus. Mobiliers et pièces seront modulables pour adapter l’utilité de l’espace à la fréquentation et aux besoins des publics de la bibliothèque. Un ascenseur desservira l’étage.

Ce niveau supplémentaire devrait, d’après la direction, permettre d’aménager au moins 120 places supplémentaires, c’est-à-dire que la capacité d’accueil de la bibliothèque passera de 200 à 320 places. « Cela va nous permettre d’accueillir les 80 à 120 personnes que nous ne pouvons pas faire entrer le week-end, mais des publics supplémentaires se présenteront peut-être. ». « La question des horaires a un temps été discutée, mais l’ensemble des locaux de la bibliothèque devrait se voir appliquer les mêmes horaires, tous les jours ». Pour rappel, la BU est ouverte de 9 heures à 22 heures tous les jours, sans interruption, y compris le dimanche, sauf périodes de vacances (horaires particuliers et jours de fermeture disponibles sur le site de Sciences Po Lille, rubrique bibliothèque).

L’espace actuel, peu fonctionnel et peu adapté, sera entièrement réagencé et les cloisons actuelles devraient disparaître pour apporter plus de clarté. Photo : bibliothèque de Sciences Po Lille

La création de nouveaux postes de personnel est en discussion. L’ensemble des locaux sera adapté à l’accueil des personnes à mobilité réduite.

Quels autres projets ?

Arrivée à Sciences Po Lille en tant que directrice de la bibliothèque en février 2019, Coline Blanpain a auparavant exercé à l’université du Havre et à l’université de Lille. Sa priorité est de continuer de répondre aux attentes du public : « Ayant fait Sciences Po Paris, je suis heureuse de retrouver le profil à la fois curieux et impliqué des étudiants de Sciences Po. Je suis très contente de travailler ici, l’équipe est très petite, motivée et motivante, les idées sont mises en place très vite, et tout le monde y contribue. La priorité est et restera de répondre aux attentes du public. »

Coline Blanpain voudrait aussi mettre l’accent sur l’accompagnement, l’accueil du public : « Les nouveaux espaces attireront forcément du public supplémentaire. Les offres de services, les horaires, font déjà notre succès, et l’espace est très attirant. Il faut aussi que la bibliothèque garde son côté sérieux, avec une qualité de l’accompagnement. Avec l’ouverture de l’étage, on aimerait beaucoup développer le renseignement, aider les étudiants à trouver les bons documents, leur présenter les ressources électroniques, fournir une aide à la recherche pour les exposés… On a aussi remarqué que les événements culturels avaient beaucoup de succès, alors on aimerait mettre en place davantage d’expositions, de projections, pourquoi pas en partenariat avec des associations étudiantes. »

D’autres images de l’étage de la bibliothèque de Sciences Po Lille…

…où Praline semble déjà avoir trouvé ses aises 😉

Crédits photo : Bibliothèque de Sciences Po Lille

 

Jules Leroy

 

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils