Skip to content
Slider

Burratathon – Quand l’Italie se pointe à Lille

De première venue ou de retour à Lille, on vous offre aujourd’hui un circuit pour (re)découvrir notre belle capitale des Flandres tout en restant encore un peu en vacances. Après les barathons, devenus un peu trop classiques, laissons place au burratathon : toutes les rues pavées mènent à cette boule de douceur venue tout droit d’Italie. 

  • Papa Raffaele

Notre première escale se fait à Papa Raffaele. Ce restaurant italien situé au milieu du Vieux Lille est réputé pour être l’une des meilleures pizzerias de Lille (et c’est mérité). Salle comble à chaque service, il n’est pas rare de devoir attendre pour s’asseoir à l’une de ses grandes tablées qui font de ce lieu une cantine conviviale dans laquelle se retrouver entre ami.e.s. Nous avons heureusement trouvé une petite place à côté des fours pour déguster notre première burrata.

Choix difficile devant la carte qui nous en propose cinq : de la classique à celle accompagnée de tomates et de pesto, nous nous sommes laissés séduire par la stracciata fumée.

Elle nous est arrivée dans son petit bol : nous avions là le coeur de douceur de la burrata, fumée au bois de hêtre. Servie avec un pain de pâte à pizza, on a fondu dès la première bouchée : le burratathon méritait d’être bon s’il commence comme ça ! Petite pensée au serveur qui nous regardait amusé de nos échanges dignes de grands dégustateurs de burrata.

Nous quittons la Trattoria et son ambiance animée pour nous diriger vers la place Louise de Bettignies. Un air de vacances se dégage des ruelles du Vieux-Lille, bien que l’on ne soit qu’au mois d’avril. Nous continuons rue de la Monnaie avant de bifurquer dans la tranquille rue d’Angleterre. Il nous faudra encore marcher plusieurs minutes avant de dénicher, au croisement de la rue Royale, notre prochaine adresse. La façade est sobre mais nous inspire immédiatement un sentiment d’authenticité. Nous voilà à Autour de vous.

 

  • Autour de vous

Nous poussons la porte qui fait tinter une cloche au-dessus de nos têtes et là, le doute s’installe. Face à nous se dresse un étal de charcuterie et autres spécialités italiennes. Nous serions-nous trompés ?

Il nous suffit cependant de jeter un coup d’œil pour comprendre la structure du bâtiment. Derrière cette épicerie italienne se cache en effet un restaurant à l’atmosphère simple et chaleureuse. Autour de nous, c’est une véritable trattoria, ces adresses qui nous font voyager par leur caractère authentique et vrai.

Après s’être installés à une table en bois verni, nous décidons de commander une burrata simple à partager. Notre hôtesse, aussi accueillante qu’attentionnée, nous conseille un vin blanc italien pour accompagner notre assiette. Elle nous apporte également trois bouteilles d’huile d’olive – nature, piquante et sucrée – que nous nous empressons de goûter avec la Ciabatta qui les accompagne. Les verres de vin arrivent en même temps qu’une assiette de toasts au chorizo haché et aux amandes. Ce vin, provenant de Sicile, ne nous déçoit pas : les notes d’agrumes en font un vin très frais, qui se marie parfaitement aux toasts que nous dégustons alors.

Nous n’avons pas le temps de finir nos amuse-bouches que notre burrata arrive, servie dans une assiette très travaillée avec de la salade, des fruits secs et des noix. Première bouchée, et là aussi nous échangeons un regard qui en dit long sur la qualité du fromage. La texture est parfaite et le goût très doux. Après deux bouchées de burrata “nature”, nous décidons d’expérimenter les huiles, et sommes encore plus conquis, en particulier avec l’huile sucrée, qui offre un mélange de saveurs très intéressant.

Le service reste quant à lui impeccable du début à la fin, nos hôtesses prenant le temps de s’assurer que nous ne manquions de rien sans se montrer intrusives pour autant. Nous profitons de leur venue pour les interroger sur la provenance des huiles : elles viennent tout droit d’Italie. Nous prenons notre temps pour terminer notre plat, qui s’est révélé très copieux malgré le fait que nous l’ayons partagé (et qu’il s’agisse en réalité d’un plat pour une personne). L’ambiance de l’établissement était très apaisante, calme et reposante, et il a fallu nous motiver pour enfin payer l’addition et quitter le restaurant. Et jusqu’au bout, la gentillesse de nos restauratrices nous aura prouvé que là-bas, tout tourne bel et bien autour de vous.

Le soleil s’est couché durant notre seconde escale, et c’est donc sous un crépuscule dégagé que nous reprenons notre chemin vers notre 3ème et dernière adresse. La traversée de Lille est agréable, et il ne nous faut qu’une petite quinzaine de minutes pour rejoindre la rue de Béthune, où se pressent des dizaines de passantes et passants. Notre prochaine adresse est connue, et s’inscrit dans un concept complètement différent de ceux que nous avons pu expérimenter jusqu’alors. Nous voilà à IT Trattoria.

  • It Trattoria

Notre première impression du restaurant se résume en un mot : vivant. Tout semble s’accélérer dès notre entrée dans l’établissement, qui nous paraît d’abord afficher complet. Nous nous renseignons auprès de la première employée que nous croisons, avant d’engager la moindre commande. Elle nous rassure en nous indiquant que l’étage dispose de places supplémentaires.

Nous commandons rapidement une Burrata classique, qui nous est servie dans une assiette plutôt simple. Nous commandons également deux petits pains tomate/mozza et récupérons notre plateau en deux minutes à peine. Le temps de nous servir trois doses de différentes huiles d’olive (classique, pimentée, au basilic), nous atteignons l’étage et nous asseyons près d’une fenêtre qui donne sur la rue de Béthune. Le cadre est sympathique, animé sans être dérangeant.

Sans plus tarder, nous entamons la dégustation de ce qui sera notre dernière burrata de la soirée. Le combo pain/burrata/huile nous satisfait complètement, en particulier avec l’huile au basilic. Nous partageons la même opinion au sujet de l’établissement : le concept est si différent des deux enseignes visitées auparavant que la comparaison ne tiendrait pas vraiment. Bien que moins savoureuse que les deux autres burratas, celle de chez IT dispose d’un atout de taille : son rapport qualité/prix. Et globalement, le fait que l’enseigne propose des produits de très bonne qualité à un prix accessible a fondé la réputation de ce restaurant, qui vient assez rapidement en tête lorsque l’on pense aux adresses italiennes à Lille. Et, il faut l’admettre, l’authenticité marquante de ce restaurant, où les client.e.s sont accueilli.e.s avec de chaleureux “Buongiorno” y joue aussi pour beaucoup.

En faisant nos quelques recherches, nous avions aussi repéré La Bottega (en dehors de nos moyens) et La Bellezza (où il vaut vraiment mieux réserver ou arriver à l’ouverture). En espérant vous avoir donné l’eau à la bouche, on attend avec impatience vos retours, vos découvertes ou vos idées de marathons culinaires !

Théophile Drieux et Fantine Dufour

LES ADRESSES

Papà Raffaele : 5 Rue Saint-Jacques, 59800 Lille, France / entre 6 et 8€ la burrata

Autour de vous : 81 Rue d’Angleterre, 59800 Lille, France / 8€ la burrata

IT Trattoria : 65-67 Rue de Béthune, 59800 Lille, France / moins de 5€ la burrata

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *