Skip to content
Slider

Catégorie : Littérature

Ils auraient mérité qu’on en parle : quelques oubliés de 2013

Le mois de décembre est toujours le moment des bilans et des tops divers et variés dans les médias, le temps de recenser les oeuvres qui ont marqué l’année écoulée avant de passer à la suivante. L’Apostrophe a publié de nombreuses critiques en 2013 et il pourrait être intéressant de voir ce que l’on en retient aujourd’hui – j’ai trouvé néanmoins plus judicieux de vous parler ici de trois produits culturels qui n’ont pas été traités sur le site, et qui selon moi méritent pourtant qu’on leur porte une certaine attention.

Lire la suite Ils auraient mérité qu’on en parle : quelques oubliés de 2013

Laisser un commentaire

Blacksad – Amarillo : La beat generation en bande-dessinée

3 ans après L‘Enfer, le silence le cinquième album de Blacksad, les aventures du chat noir détective dans l’Amérique des années 1950, vient de paraitre. Intitulé Amarillo celui-ci entraine notre héros dans un road-movie à travers les Etats-Unis dans le contexte de la beat generation. Après la mafia (Quelque part entre les ombres), le racisme et la ségrégation (Artic-Nation), l’arme nucléaire (Âme rouge) et le jazz (L’Enfer, le silence), le duo espagnol Juan Díaz Canales (scénariste) et Juanjo Guarnido (dessinateur) nous emmènent une nouvelle fois à la découverte d’animaux anthropomorphes incarnant une page de l’histoire des États-Unis.

Lire la suite Blacksad – Amarillo : La beat generation en bande-dessinée

Laisser un commentaire

De chair et d’os : plongée troublante au coeur de la perfection de Ron Mueck

On a presque l’impression qu’ils posent le temps d’une photo. Qu’après les quelques clics rapides d’un touriste japonais ils se relèveront et reprendront le cours de leur existence, lui s’étirant silencieusement et elle réajustant son maillot de bain bleu. Mais non. Et pour cause : le couple de retraités calmes et complices qui vous accueille dès votre entrée à la Fondation Cartier est sculpté. Et fait trois fois votre taille.

Lire la suite De chair et d’os : plongée troublante au coeur de la perfection de Ron Mueck

Laisser un commentaire

Une fille, qui danse – Julian Barnes

Récompensé par le Man Booker Prize , un des plus prestigieux prix littéraires britanniques, en 2011  le dernier roman de Julian Barnes, Une fille, qui danse (The Sense of an Ending en VO), vient de paraitre en français. Et malgré un titre énigmatique, Une fille, qui danse est un véritable chef-d’œuvre. Il nous raconte l’histoire de Tony Webster, sexagénaire à la retraite qui mène une petite vie tranquille, sans faire de mal à personne. D’ailleurs il n’a jamais fait de mal à personne. Il a été marié, a eu une fille puis a divorcé mais reste cependant en bons termes avec son ex-femme, Margaret. Une vie que l’on qualifierait sans danger de banale ou terne, voire de ratée. Mais la réalité est peut-être différente de cette apparente normalité.

Lire la suite Une fille, qui danse – Julian Barnes

Laisser un commentaire

Interview de l’artiste Mister P, le créateur des De Gaulle.

Tout lillois un tant soi peu observateur est déjà passé devant un collage de Mongénéral avec son képi. On peut en voir presque partout dans Lille et ses environs. L’interview a été réalisé début novembre. Il s’agissait pour lui de la première interview filmée et on sentait rapidement qu’il n’était pas encore habitué à parler devant l’appareil photo-caméra.

Lire la suite Interview de l’artiste Mister P, le créateur des De Gaulle.

Laisser un commentaire

Proust-sama ou la littérature façon manga

Depuis maintenant presque 2 ans, la maison d’édition Soleil publie l’adaptation de grands classiques de la littérature sous forme de manga, de Proust à Hugo en passant par Tolstoï et Stendhal mais aussi Marx et Machiavel. Cette adaptation se fait le plus souvent en un seul tome (one-shot), ce qui, avouons-le, semble bien court pour résumer l’intégralité de A la Recherche du temps perdu ou des Misérables. Si les admirateurs de Proust ou d’Hugo crient déjà au scandale et à la trahison, certains pourront être tentés de découvrir ces monuments de la littérature d’une façon bien moins conventionnelle.

http://img.manga-sanctuary.com/big/a-la-recherche-du-temps-perdu-manga-volume-1-simple-48456.jpg

Lire la suite Proust-sama ou la littérature façon manga

1 Comment

Les Lisières, sociologie d’un déracinement

Caracolant en tête des ventes depuis sa sortie, et un temps promis au Goncourt, le dernier roman d’Olivier Adam, Les Lisières est ce que l’on appelle un roman « social ». « Social » au sens où il nous parle des « classes moyenne et populaire, [de] la province, [des] zones périurbaines, [des] lieux communs, [du] combat ordinaire que [mène] le plus grand nombre ». Adam nous peint un quotidien que l’on n’a pas l’habitude de voir, ni de montrer, comme s’il y avait quelque chose de honteux à parler de cette France des lisières.

Lire la suite Les Lisières, sociologie d’un déracinement

Laisser un commentaire

Avant de faire ta déclaration, relis tes classiques !

« Tout l’univers n’est-il pas la patrie de deux amants fidèles ? » Deuxième partie, Manon Lescaut

14 février : la fête de tous les amoureux. Fête commerciale pour certains. Opportunité de déclarer sa flamme pour d’autres. La Saint-Valentin est aussi l’occasion de redécouvrir le sens de ce sentiment qu’est l’amour. Si vous trouvez que les preuves d’amour d’aujourd’hui ne sont plus aussi enivrantes que le célèbre « va je ne te hais point » adressé par Chimène à Rodrigue dans Le Cid de Corneille, alors replongez vous dans les Classiques des siècles derniers. Lire la suite Avant de faire ta déclaration, relis tes classiques !

Laisser un commentaire