Skip to content
Slider

ÉDITO – Le parlement des fous.

Ils sont les représentants élus du peuple, ils sont donc, en partie, mes représentants, les tiens, et les dignes défenseurs de la Nation. Ils sont l’élite de cette Nation, chargés de débattre de la Loi, au nom du Peuple Souverain, sous l’égide de la Raison, des Droits de l’Homme, et des Lumières en général, pour assurer l’Intérêt Général, avec la dignité qui sied aux représentants du Peuple. Oui, dans une Démocratie avec une majuscule, telle est la mission des députés de la Nation.

Sauf si vous avez le malheur de regarder les débats de l’Assemblée Nationale. Parce qu’en France, c’est le règne du ridicule, de l’insulte, du combat de coqs et des couilles qu’on pose sur la table, des 657 rappels au règlement en une séance, de l’obstruction systématique, des 5000 amendements tous similaires. Dans quelle comédie, dans quelle folie avons-nous tous collectivement sombré du jour où l’UMP s’est lancée dans la “bataille contre le mariage pour tous” ?

Lire la suite ÉDITO – Le parlement des fous.

Laisser un commentaire

Hopper au Grand Palais : je suis venue, j’ai vu, et ça m’a bien plu !

Si on vous propose d’aller faire trois heures et demie de queue pour une exposition, soyez honnête, votre première réaction est de rigoler doucement, puis de regarder votre interlocuteur d’un air de dire « tu m’excuseras mon grand, mais j’ai un peu autre chose à faire ». Pourtant, plus de 780 000 visiteurs se sont succédés au Grand Palais ces trois derniers mois, certains avec tickets, beaucoup sans, mais tous avec la même envie : aller découvrir l’univers d’Edward Hopper (1882-1967). Organisée de manière chronologique en premier lieu, l’exposition nous invite à prendre conscience de la continuité et de la progression dans le travail de l’artiste. Ainsi, Hopper fût d’abord illustrateur, réalisant à des fins commerciales de nombreuses affiches et couvertures de magazines, notamment dès 1905 pour les magazines The Morse Dial et Hotel Management. Ces premiers travaux, bien que purement commerciaux et sans réel intérêt pour l’artiste, annoncent déjà les futurs thèmes et moyens de représentation de prédilection de l’artiste. Importance de la précision, lignes rigides, réalisme flagrant. C’est l’exposition de ses toiles en 1924 dans la galerie Frank Rehn qui émancipera Hopper de cette première partie de sa carrière. Ses premières ventes sont une libération, lui permettant enfin de se consacrer pleinement à son art.

 fd

Couvertures du Morse Dial réalisées par Hopper (1919, 1920, 1921)

Lire la suite Hopper au Grand Palais : je suis venue, j’ai vu, et ça m’a bien plu !

2 Comments

Le chantier titanesque de la transition énergétique

La quantité d’énergie que consomme annuellement un individu équivaut approximativement au travail que fourniraient vingt hommes, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept et 365 jours par an (1). Autrement dit, sans les techniques de production d’énergie actuelles, il faudrait à chaque individu vingt “esclaves énergétiques” pour jouir de ces services.

/student.unifr.ch
/student.unifr.ch

Lire la suite Le chantier titanesque de la transition énergétique

2 Comments

Affaire Barcenas : Mariano Rajoy et le Parti Populaire dans la tourmente

Après avoir triomphalement balayé les socialistes et le gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero lors des élections législatives anticipées de novembre 2011, le gouvernement de Mariano Rajoy (Parti Populaire) n’en finit plus d’accumuler les oppositions et mécontentements. Dernière affaire en date : des accusations de corruption visant le Parti Populaire (PP), et notamment Mariano Rajoy lui-même.

Mariano Rajoy, en décembre 2011.

Lire la suite Affaire Barcenas : Mariano Rajoy et le Parti Populaire dans la tourmente

Laisser un commentaire

Sylvie Brunel, une géographe hétérodoxe contre les dérives du développement durable.

Sylvie Brunel a été l’invitée de l’association l’Agora pour une conférence-débat sur le thème 9 milliards d’hommes à nourrir. Celle ci est injustement méconnue des paliens, alors que tous les élèves de l’EDHEC, où eut lieu cette conférence, connaissent au minimum son nom: elle a en effet écrit de nombreux ouvrages sur l’Afrique comme L’Afrique est elle bien partie? ou encore L’Afrique: Un continent en réserve de développement. Ici, Sylvie Brunel n’est connue que pour être l’ex-femme d’Eric Besson. Elle est à la fois géographe (elle enseigne à La Sorbonne Paris IV), économiste et écrivaine et son domaine de prédilection est celui du développement durable, des famines et des relations entre les pays du Sud et du Nord. Engagée dans l’humanitaire pendant une bonne quinzaine d’années, dans Médecin sans frontière et Action contre la faim, elle fut directrice de cette ONG avant de démissionner en 2002 à en croire sa biographie sur Wikipédia.

9 milliards d’hommes sur la terre en 2050, c’est à dire 2 milliards de plus qu’aujourd’hui. Le défit de l’alimentation est énorme. C’est l’occasion de connaître la pensée d’une hétérodoxe aux remarques pertinentes, parfois salutaires, pourfendeur d’une pensée dominante en matière de développement durable… mais au risque de devenir un peu trop caricatural.

Sylvie Brunel(c.Wikipedia)

Lire la suite Sylvie Brunel, une géographe hétérodoxe contre les dérives du développement durable.

1 Comment

Django Unchained

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui aiment les films de Quentin Tarantino … et les autres. Si jamais vous n’êtes pas déjà fixés, Django Unchained, la dernière production du cinéaste redresseur de torts, devrait vous y aider. Après avoir tué Hitler dans Inglorious Basterds (et dans un cinéma parisien), se borner à remaker le massacre d’un puissant planteur du Sud profond en mode Southern Spaghetti fait petit joueur. On aurait au moins pu s’attendre au lâche assassinat de Joseph Staline par un koulak ou quelque chose comme ça, quand même. M’enfin, on va pas bouder son plaisir, et Slate a déjà prévu l’intégralité des prochains films de Quentin Tarantino.

Lire la suite Django Unchained

Laisser un commentaire

L’Europe, la CIA et l’Etat de droit

A l’heure où les États-Unis s’interrogent sur les moyens qu’ils ont mis en œuvre pour lutter contre le terrorisme (le récent Zero Dark Thirty, sur la traque de Ben Laden, commence par une violente scène de torture), l’adoption par le Parlement Européen en septembre dernier d’un rapport sur le “transport et la détention illégale de prisonniers par la CIA dans les pays européens” n’a fait de bruit ni dans les médias, ni dans les opinions publiques. La présence d’Hélène Flautre, eurodéputée (EELV) à la tête de la rédaction de ce rapport, pour une conférence à l’IEP le 23 Janvier est l’occasion de revenir sur les faits.

0,,15649619_401,00

La tristement célèbre prison de Guantanamo Bay

Lire la suite L’Europe, la CIA et l’Etat de droit

Laisser un commentaire

ÉDITO – Good Bye, England.

Avis de tempête sur l’Europe. Il nous avait prévenus, il l’a fait : sous la pression des conservateurs les plus eurosceptiques du parti tory, ainsi qu’un mouvement interlope connu sous le nom d’Independant Party of United Kingdom (UKIP), David Cameron, actuel locataire du 10 Downing Street, s’est formellement engagé, mais oui ma bonne dame, à se livrer à un référendum sur le rattachement du Royaume-Uni à l’Union Européenne, et ce, dès 2015, juste après sa réélection. Oh non. Perdre Catherine Asthon ?? ! Mon dieu ! Comment l’Union va-t-elle s’en remettre ?!

Good Heaven, c’est presque trop beau pour être vrai. 

N’oubliez jamais Azincourt !

Lire la suite ÉDITO – Good Bye, England.

Laisser un commentaire